Crime à Bignona : Une femme de 58 ans violée puis tuée par étranglement

Les populations de la commune de Bignona et du quartier Château d’eau se sont réveillées, ce mercredi, dans la tristesse et la consternation. En effet, une femme âgée de 58 ans a été retrouvée morte dans sa propre chambre. Les conditions dans lesquelles elle a été trouvée par sa famille indiquent qu’elle a été violée puis tuée par étranglement. Du sang a été trouvé sur son lit et, selon les témoignages et le constat fait par la gendarmerie, son agresseur a défoncé la fenêtre de la chambre où elle dormait seule et est ressorti tranquillement par la porte de derrière après avoir commis son forfait.

Depuis quelques temps, on enregistre fréquemment des cas similaires dans la commune de Bignona et tout porte à croire que c’est la même personne ou le même groupe de personnes. Le violeur-tueur laisse toujours des traces. C’est pourquoi la gendarmerie pense que c’est la même personne car c’est le même mode opératoire qui est constaté sur ses victimes. La défunte était veuve et mère de quatre enfants. Elle est originaire du village de Karthiack. L’autopsie de médecin légiste aidera à avoir plus de détails sur les circonstances de la mort de Y. B.

Informées de l’incident, les autorités (Préfet, Président du tribunal, médecin chef, services de renseignement…) se sont rendues sur la scène du crime avant l’évacuation du corps de la victime qui laisse derrière elle une famille atteinte par ce crime odieux. La gendarmerie a sollicité la collaboration de la population pour mettre la main très rapidement sur ce tueur qui commence à mettre toute une ville dans l’angoisse.

Avec Xibaaru.com

Commentaires

commentaires