Donald Trump nomme « l’enragé » James Mattis à la tête du Pentagone

Ancien militaire connu pour son franc-parler, James Mattis a été nommé à la Défense par le président américain élu Donald Trump. Il sera le premier général à la retraite à prendre la tête du Pentagone depuis 1950.

Alors qu’il effectue une tournée à travers les États-Unis pour remercier ses électeurs, Donald Trump a annoncé, jeudi 1er décembre, depuis Cincinnati, dans l’Ohio, qu’il allait confier la tête du Pentagone à James Mattis, un général à la retraite surnommé « l’enragé ».

« ’L’enragé’, il est excellent », a lancé le président américain élu qui avait promis durant sa campagne d’intensifier la guerre contre les jihadistes du groupe État islamique en Syrie et en Irak, deux théâtres d’opérations que le général connaît bien. « C’est le meilleur. Ils [les autres généraux] disent que c’est ce qu’on a de plus proche du général George Patton », a-t-il ajouté en référence à l’ancien officier qui s’était illustré durant la Seconde Guerre mondiale.

AFP

Commentaires

commentaires