Face au juge le 20 octobre: L’association des maires du Sénégal soutient Barthélémy Dias

Le Maire de Sacré-cœur/Mermoz peut compter sur ses collègues maires dans le cadre du procès de Ndiaga Diouf. Suite à sa convocation devant le juge le 20 octobre prochain, l’Association des Maires du Sénégal (AMS) ne compte pas laisser le maire député, Barhélémy Dias, seul face à cette épreuve de la vie.

Le bureau de l’AMS, dans un communiqué “exprime sa solitude et apporte son soutien au collègue Barthélémy Dias dans le dossier relatif à la procédure judiciaire engagée suite à la mort de Ndiaga Diouf”, lit-on dans ce document.

Poursuivant, les maires du Sénégal notent : “certes M. Dias, fut-il député et maire, ne peut pas échapper à la justice dans le cadre d’un procédure qui la concerne. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne s’est jamais opposé à la levée de son immunité parlementaire”, remarque t-on dans ledit document parcouru par “Le Populaire” dans sa parution du jour.

L’AMS dit être en solidarité avec le maire et souhaite que la justice fasse son travail dans les bonnes règles de droit, en toute sérénité et dans le respect des convictions politiques de celui-ci, afin que son honneur reste sauf.

Pour rappel, le parquet de Dakar a envoyé le 14 octobre dernier plusieurs citations à comparaître dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf du nom de ce jeune homme tué lors de l’attaque perpétré par un commando contre la mairie de Mermoz /Sacré-Cœur, le 22 décembre 2011, dirigée par Barthélémy Dias.

Commentaires

commentaires