Gabon : l’ex-ministre du Pétrole incarcéré

C’est une série d’incarcérations retentissantes qui se déroule ces derniers jours au Gabon. Magloire Ngambia, qui cumulait six ministères sous le premier septennat d’Ali Bongo, a été incarcéré. Blaise Wada qui gérait un projet d’assainissement de Libreville financé par l’Union européenne l’a également rejoint en prison. Une autre personnalité a aussi allongé la liste des personnalités arrêtées au Gabon. Limogé le lundi 9 janvier dernier, l’ex-ministre du Pétrole, Etienne Dieudonné Ngoubou, croupit désormais en prison.

C’est une chute brutale pour Etienne Dieudonné Ngoubou. A peine avait-il organisé la passation de services avec son successeur que des enquêteurs ont débarqué pour perquisitionner les locaux du ministère, son bureau, et saisir des documents.

Ce haut cadre qui a été remplacé  à son poste, a même été hué à sa sortie du bâtiment par ses collaborateurs, qui en même temps lui criaient « bonne année ».

Mardi, Etienne Dieudonné Ngoubou a été placé en garde à vue à la Direction générale des renseignements puis présenté au procureur qui a ouvert une instruction judiciaire.

Jeudi 12 janvier, un juge d’instruction l’a auditionné, et inculpé avant qu’il ne le place  finalement  sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, établissement pénitentiaire surnommé « Sans famille » par les Gabonais.

Selon son avocat, on lui reprocherait des montages financiers et des malversations. Maître Anges Kevin Nzigou s’étonne au passage de la rapidité de la procédure. « Pour inculper quelqu’un il faut rassembler des éléments suffisants. Or tout s’est fait en quelques jours à peine », s’indigne l’avocat qui dénonce aussi une procédure illégale.

Selon lui, la Constitution prévoit que les ministres aient leur responsabilité pénale engagée devant la Haute Cour de justice pour des fautes commises durant l’exercice de leur mandat. Pour Maître Nzigou, ce sont donc des membres dépendants de cette juridiction d’exception qui doivent enquêter et non pas un juge d’instruction classique.

Dakar7.com avec Rfi Afrique

Commentaires

commentaires