Pds : Farba Senghor se radicalise, Aida Mbodji s’en mêle

Convoqué hier, devant la Commission de discipline du Pds, Farba Senghor a confirmé tous les propos qu’il avait tenus, chargeant Oumar  Sarr, coordonnateur et non moins secrétaire général adjoint du parti de Me Abdoulaye Wade. Selon l’Obs, Farba reste toujours d’attaque et  bénéficie du soutien d’Aida Mbodji et de certains responsables libéraux.

« On m’a convoqué, j’ai répondu. On m’a questionné, j’ai répondu à toutes les questions. Mais j’assume toutes mes déclarations », a martelé Farba Senghor, hier, à sa sortie d’audition. En effet, il est reproché au chargé de la propagande et du patrimoine du Pds des  « actes de défiance vis à vis  du parti et de son Secrétaire général ». Des accusations qu’il réfute. « Je suis un éternel Wadiste et cela ne changera jamais. Je n’attaquerai jamais Me Abdoulaye Wade et sa famille. Je ne vais pas m’excuser auprès d’Oumar Sarr », a pesté Farba Senghor, catégorique. Dans cette même dynamique, la présidente du groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates » a pris fait et cause pour son frère de parti. « Farba Senghor a raison de dénoncer ce que tout le monde murmure d’ailleurs. Nous sommes Farba Senghor… Nous partageons ses déclarations… », a assumé Aida Mbodji.

Commentaires

commentaires