Remous au sein du Pds : Wade pointe un doigt accusateur au pouvoir

Le président Abdoulaye Wade a fait parvenir une lettre qui a été lue lors de la réunion du comité directeur hier (NDLR : jeudi 12 Janvier 2017). Dans la teneur de ladite correspondance, le journal Le Quotidien a cité les propos de Wade, notant que  » le régime de Macky Sall va s’appuyer sur certains d’entre eux pour mener une campagne de discrédit du Pds « . Et pour la plupart des membres du comité directeur, Farba Senghor ne sortirait pas du lot des « taupes » même si le chargé de la propagande et du patrimoine du Pds n’a pas été nommément cité dans la lettre. A l’image de Modou Diagne Fada à qui le Pape du Sopi avait demandé de jurer sur le Coran au début de sa fronde avec des soupçons de vouloir se rapprocher du  » Macky « , Farba Senghor semble également logé à la même enseigne. Il en est de même d’ailleurs pour le porte parole du Pds Babacar Gaye (absent de la rencontre) et la députée Aïda Mbodji. Des responsables dont l’action et la démarche ne semblent plus inspirer confiance à la direction du parti libéral.

Dakar7.com

Commentaires

commentaires