Ukraine: Merkel reçoit Poutine, Hollande, Porochenko, pour un sommet à Berlin

Berlin accueille ce mercredi 19 octobre un sommet entre l’Allemagne, la France, la Russie et l’Ukraine. Un format de réunion inauguré il y a un peu plus d’un an à Paris, pour faire le point sur les accords de Minsk et la situation dans l’est de l’Ukraine. Le conflit entre Russes et Ukrainiens à la frontière dure depuis plus de deux ans, mais aucune avancée significative n’est attendue durant ce sommet.

Sur invitation de la chancelière allemande, François Hollande, Vladimir Poutine et Petro Porochenko se rencontrent à Berlin, pour « évaluer la mise en œuvre » des accords de Minsk. Angela Merkel l’avoue, « il ne faut pas s’attendre à un miracle » malgré les efforts diplomatiques de la France et de l’Allemagne depuis plus d’un an. Le cessez-le-feu, prévu dans les accords de Minsk, n’est toujours pas en vigueur. « Ça coince à de nombreux niveaux », explique la chancelière.

Le statut du Donbass séparatiste et une loi électorale pour cette région sont bloqués. Une proposition franco-allemande veut proposer une feuille de route évoquant les dossiers en suspens qu’il s’agisse des aspects militaires ou juridiques. Si Moscou et Kiev acceptaient ces propositions comme base de discussion, cela serait déjà un progrès.

Petro Porochenko n’a pas, lui non plus, « d’attentes très élevées ». La présidence ukrainienne a annoncé que cette réunion visait à « pousser la Russie à mettre en œuvre les accords de Minsk » et a ainsi froissé Moscou, qui a rétorqué qu’il s’agissait de la preuve que « Kiev ne faisait rien ». François Hollande souhaite établir une feuille de route pour parvenir « au rétablissement du contrôle par l’Ukraine, de la frontière avec la Russie ».

Cette rencontre intervient dans un contexte tendu entre Russes et Occidentaux sur la Syrie, notammet en raison des bombardements sur Alep. Vladimir Poutine a notamment annulé un déplacement prévu à Paris ce mercredi. En fin de journée, une réunion de travail entre Russes, Allemands et Français est prévue sur la question syrienne et demain jeudi, à Bruxelles, un sommet européen évoquera les relations avec Moscou et d’éventuelles nouvelles sanctions contre la Russie, rappelle notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut.

Rfi.fr

Commentaires

commentaires