Zoophilie: Surpris s’accouplant avec une chèvre : Le peintre I. Sané se dit victime d’un …

Une rocambolesque affaire de mœurs, portant zoophilie, est sur toutes les lèvres dans la commune de Gossas (région de Fatick) depuis dimanche dernier. Au centre des commentaires et autres déductions gratuites, figure en bonne place le peintre I. Sané, la quarantaine bien sonnée. Le bonhomme a été surpris, par des jeunes gens qui s’adonnaient à une partie de football, dans une position très inconfortable, s’accouplant avec une chèvre. Cette invraisemblable histoire de zoophilie qui a fini de faire le tour de la commune, remonte à dimanche dernier. Ce jour, aux environs de 17 heures, le peintre I. Sané qui voulait satisfaire sa libido, n’a trouvé meilleure partenaire qu’une chèvre qui rodait dans les environs. Après avoir cerné et maîtrisé l’animal, Sané s’est assuré qu’une âme indiscrète ne rodait dans les environs. Ceci étant, il a jeté son dévolu sur la chèvre, contrainte à une conjonction sexuelle. C’est alors qu’il s’envoyait au nirvana qu’il a été démasqué soudainement par un groupe de jeunes qui jouaient au football dans un terrain vague, sis à proximité.

Ceux-ci avaient été alertés par les bêlements en boucle de la chèvre désemparée. Venus aux nouvelles, les jeunes footballeurs ont failli tomber des nues, face au spectacle qui s’offrait à eux et qui se passe de commentaires. Une scène diversement appréciée par les témoins oculaires. Si certains ont préféré rire sous cap ou éclater de rire, d’autres, écœurés, ont émis l’idée de lyncher le mis en cause. Tabassé à souhait, I. Sané qui cherchait à se tirer d’affaire, a expliqué à ses «bourreaux» qu’il est victime d’un envoûtement.

Commentaires

commentaires