114iéme édition du Gamou Pire : Le Comité d’organisation engage la dernière ligne droite

Pire engage les derniers réglages vers la célébration de la 114ième édition de son Gamou annuel prévue pour le samedi 5 novembre 2016. Dans ce cadre, un Comité régional de développement (Crd) spécial d’évaluation a été présidé par le gouverneur de la région Amadou Sy dans la cité religieuse en présence de Serigne Mansour Cissé et Serigne Habib Cissé, frères du khalife de Pire, Serigne Moustapha Cissé, pour faire le point sur l’état d’avancement des tâches et recommandations retenues à l’occasion du Crd préparatoire pour assurer une couverture correcte de l’évènement. Ainsi le chef de l’exécutif régional s’est intéressé de près aux questions d’hygiène, d’assainissement, de sécurité, de santé, d’eau, d’électricité, de la Sonatel. S’agissant de ces trois derniers points l’autorité administrative, de relever que «les engagements qui sont pris nous rassurent par rapport à la bonne organisation et à la bonne desserte par rapport aux besoins parce que nous savons que la question de l’eau est une question extrêmement importante et celle de l’électricité aussi. En ce qui concerne la Sonatel, c’est un service non moins important parce que nous sommes à l’heure où les populations utilisent beaucoup les nouvelles techniques de l’information et de la communication». Le gouverneur de Thiès, de noter par ailleurs, «il y a deux problèmes qui restent latents et pour lesquels nous pensons qu’une solution rapide sera trouvée». Il s’agit, selon lui, des raccordements de la Sde. A ce niveau fera savoir Amadou Sy, «le gap de l’année dernière n’est pas encore résorbé et il y a de nouvelles demandes. Les responsables de la Sde rassurent qu’ils vont traiter ces problèmes dans les plus brefs délais». S’agissant du deuxième problème, poursuit-il, «il concerne l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas). Le comité d’organisation a demandé l’augmentation des camions de vidanges et du nombre de toilettes mobiles». Du reste, le chef de l’Exécutif régional de rassurer, après la revue de toutes les directives données par les autorités, «nous sommes très globalement satisfaits  pour l’ensemble des questions qui ont été évoquées. L’ensemble des engagements qui ont été pris sont confirmés par les responsables qui ont en charge ces questions. Et nous allons continuer le travail jusqu’à la fin du Gamou de Pire pour faire de cette édition un succès  éclatant comme dans le passé. Un succès d’ailleurs à la mesure de l’importance de ce foyer religieux mais aussi à la mesure des instructions qui nous ont été données par les autorités». Au-delà, le patron de la région de Thiès, Amadou Sy, a réitéré l’engagement et la détermination du président Macky Sall à moderniser et appuyer tous les foyers religieux du Sénégal. «Il a donné dans ce cadre des instructions pour une parfaite assistance ainsi qu’un soutien des chefs de service à l’organisation des Ga­mou organisés chaque année par les familles religieuses pour marquer l’anniversaire de la naissance du Prophète Mouhammed (Psl)». Lesquelles instructions seront appliquées conformément à ses vœux, a-t-il promis, lors de la réunion d’évaluation pour l’organisation de la 114ième édition du Gamou de Pire, prévue le sa­medi 5 novembre pro­chain.  Très satisfait des dispositions prises à tous les niveaux, le maire de Pire, Serigne Mboup, a remercié les autorités pour l’intérêt porté aux cités religieuses. Parce qu’à son avis «la religion est au cœur des préoccupations des populations. Elle est au Sénégal le premier régulateur social mais aussi pour impulser l’organisation même au niveau des populations».  Serigne Mansour Cissé et Serigne Habib Cissé, frères du khalife de Pire, Serigne Moustapha Cissé, ont joint leurs voix à celle du maire pour également exprimer toute la satisfaction de la famille religieuse, avant de formuler des prières à l’endroit du chef de l’Etat, Macky Sall, de son gouvernement et de tout le Peuple sénégalais.

Le quotidien

Comments are closed.