More

    Les dessous de la libération de Barthélémy Dias par Wade

    9357832e6f0a4ae77305cbf5e4c60d8f89537623Principal suspect de l’affaire de la mort de Ndiaga Diouf, lors d’une fusillade devant la mairie de Mermoz-Sacré Cœur, Barthélémy Dias avait été emprisonné à Tamba. Il sera libéré quelques mois plus tard, mais jusque-là les conditions de sa libération étaient floues. Le journal Libération informe, dans son édition de ce mercredi, qu’il a fallu qu’Ousmane Tanor Dieng se fasse violence pour obtenir que le jeune responsable socialiste recouvre la liberté. À l’époque, les relations entre le pouvoir et l’opposition sont exécrables.

    Wade manifeste son désir de rencontrer le secrétaire général du PS pour évoquer le cas Dias. Il s’en ouvre à Pape Diop, qui en parle à un de ses proches, lequel saisit Pape Diéry Sène, actuel secrétaire général de l’Agence des aéroports du Sénégal, réputé très lié à Tanor. Lorsque ce dernier informe le responsable socialiste du souhait de l’ancien chef de l’État, il essuie un refus catégorique. Lorsque Sène lui explique que c’est le seul moyen de sortir Barthélémy Dias de prison, Tanor accepte. À une condition : que Wade envoie des lettres d’invitation à tous les leaders de Benno.

    A lire également  Gambie : un pêcheur sénégalais retrouvé mort, ses 4 collègues encore portés disparus
    A lire également  Coronavirus : Un ancien ministre testé positif, sa famille confinée

    Ce qui a été fait trente minutes après que le Palais a été informé. Plus tard, Wade reçoit les leaders de Benno et quelques jours plus tard, Barthélémy Dias sort de prison. Toujours d’après le récit de Libération, il a fallu auparavant convaincre Abdoulaye Wilane de ne pas jeter de l’huile sur le feu avec des déclarations incendiaires contre le régime libéral. Pape Diéry Sène intervient une nouvelle fois et réussit.

    liberation

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles