More

    Le Pm : 20% de la population bénéficiera de l’assainissement

    Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a annoncé, mardi à Dakar, que 3 millions de Sénégalais, soit 20% de la population vont bénéficier d’un nouveau système d’assainissement d’ici 2 ans. Le Premier ministre procédait au lancement d’un programme d’assainissement de dix (10) villes que sont Dakar, Kaolack, Louga, Matam, Pikine, Rufisque, Saint-Louis, Tambacounda, Tivaouane et Touba. « Ce nouveau programme permettra de doter ces dix villes dans un délai de deux ans, de réseaux d’assainissement d’eaux usées, de stations d’épuration, de réseaux de branchements à l’égout, d’édicules publics et de construire un nouveau système de drainage des eaux pluviales dans la commune de Kaolack », a-t-il dit.

    « Il couvrira une population totale de trois (3) millions d’habitants, soit 20% de la population totale du Sénégal », a précisé le Premier ministre.  M. Dionne a aussi indiqué que le programme va faire bénéficier des « branchements sociaux à l’égout à plus 200.000 personnes des 9 villes concernées ». Il va aussi assurer « le traitement additionnel de plus de 24.000 m3/jour d’eaux usées par la construction de sept (7) stations d’épuration et de cinq (5) stations de traitement des boues de vidange ». Le chef du gouvernement du Sénégal a promis la pérennisation de ces infrastructures et la mobilisation de « ressources nécessaires à l’entretien de ces ouvrages ».

    A lire également  Télécommunication: Ericsson prévoit 1 milliard d’abonnements 5G en 2023

    ‘’Pour ce faire, il a été procédé à une augmentation de 35% de la redevance d’assainissement destinée à l’entretien des infrastructures d’eaux usées », a-t-il renseigné. « Une dotation initiale du fonds d’assainissement pour l’entretien des ouvrages de drainage des eaux pluviales a été prévue dans la loi de finances 2016 », a ajouté le Premier ministre. M. Dionne a, en outre, exhorté le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement « à prendre les dispositions nécessaires, (…) pour doter les autres communes de systèmes d’assainissement appropriés ».

    A lire également  Télécommunication: Ericsson prévoit 1 milliard d’abonnements 5G en 2023

    Le programme d’assainissement de dix (10) villes sera financé à hauteur de 60 milliards de frs CFA dont 6 milliards frs CFA de l’Etat du Sénégal, 10 milliards de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et 44 milliards de FCFA provenant d’autres partenaires financiers, à travers un mandat d’arrangement confié à la BOAD. Le lancement des appels d’offres sera effectué en juillet 2016 et 3 mois plus tard (octobre), les travaux du programme d’assainissement des dix villes du Sénégal vont démarrer pour se terminer en 2018, a précisé le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye.

    Aps.sn

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles