3e Mandat : Macky obtient la « bénédiction » Du Conseil Constitutionnel.

Que l’opposition s’y prépare! Macky Sall sera candidat à la prochaine élection présidentielle. Selon des sources dignes de foi, le président de la République, qui refuse systématiquement de se prononcer sur sa candidature en 2024, a déjà saisi le Conseil constitutionnel aux fins d’être édifié sur le caractère juridique de cette question. Et la réponse de cette juridiction, chargée de recevoir les candidatures, lui serait favorable. Selon des sources de Guestuinfot, le Conseil constitutionnel considére qu’en vertu de la Constitution, Macky Sall a entamé son premier quinquennat en 2019 et a droit donc, a un second mandat de 5 ans. Une interprétation très controversée de la loi car, certains juristes estiment, qu’au regard de l’esprit de l’article 27 de la Constitution, le président ne peut pas se représenter en 2024. « La durée du mandat du président de la République est de cinq ans. Le mandat est renouvelable une seule fois. Cette disposition ne peut être révisée que par une loi référendaire ou constitutionnelle. », dit la Constitution.

Plusieurs fois interpellé par les médias sur sa candidature, Macky Sall a toujours esquivé la question. « Je ne répondrai ni Oui ni non », avait-déclaré lors de son face à face avec la presse Sénégalaise au Palais le 31 décembre 2019. Pour lui, le moment est mal choisi pour se prononcer.

Reste à savoir, le cas échéant, quelle sera la réaction de l’opposition. Une affaire à suivre..

Source : Guestuinfo.com

Comments are closed.