Le Sénégal dépasse le seuil acceptable de l’UEMOA: le DG de la DGID, Cheikh Ba rassure

Cheikh Ba

La Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) a dépassé le seuil acceptable dans les exonération fiscales dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).  Un dépassement estimé à 534 milliards en 2013, soit 7,3% du Pib alors que le seuil fixé par l’Uemoa est de 7%.

Mais le Directeur général des Impôts et domaines, Cheikh A­ma­dou Tidiane Ba  n’est pas inquiet pour autant puisque des centaines de milliards sont accordés à des contribuables chaque année.

«Dans le cadre des politiques de développement économique et social, il est fréquent de faire recours à la fiscalité en aménageant des régimes de dispositifs fiscaux dérogatoires pour réduire les coûts des biens et services de base, favoriser l’installation des entreprises dans des zones prioritaires, attirer des investissements dans des secteurs économiques, etc.», justifie ce dernier dans les colonnes du journal Le Quotidien.

Cheikh A­ma­dou Tidiane Ba de rappeler que «La fonction première de tout système fiscal est de fournir au budget de l’Etat et des collectivités publiques les ressources nécessaires pour financer les biens et services publics. C’est la fonction budgétaire de l’impôt». Toutefois, «Nous sommes une administration neutre, mais qui est le prolongement du pouvoir exécutif et nous mettons en œuvre des choix politiques», s’empresse-t-il d’ajouter.

dakar7

Comments are closed.