More

    La tuerie en Californie requalifiée en «acte de terrorisme»

    FbiLa fusillade de San Bernardino est désormais considérée comme un acte de terrorisme. Le FBI l’a annoncé ce vendredi, deux jours après la tuerie qui a fait 14 morts. La déclaration est importante, estime notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio, car les forces de police n’enquêtent plus sur un acte de violence commis au hasard, mais sur une tuerie motivée politiquement.

    Un peu plus tôt, des sources proches de l’enquête citées par la chaîne de télévision CNN indiquaient que l’assaillante avait prêté allégeance sur Facebook durant l’attaque au chef autoproclamé de l’organisation jihadiste Etat islamique. Sans préciser comment les autorités sont remontées jusqu’à la publication, ces mêmes sources expliquaient que Tashfeen Malik avait publié sur le réseau social un texte pour faire allégeance à Abou Bakr al-Bagdadi avec un compte qui n’était pas à son nom. Les enquêteurs américains avaient affirmé chercher, dans la vie de son mari Syed Farook, un Américain d’origine pakistanaise, ce qui avait pu le conduire à perpétrer le massacre de San Bernardino. Un véritable arsenal de guerre, et notamment douze engins explosifs, a été retrouvé au domicile du couple. Une bombe artisanale, pouvant être déclenchée à distance, a également été découverte sur les lieux de l’attaque.

    A lire également  Démission du gouvernement de Mamady Youla en Guinée

    Un acte dirigé par le groupe EI ?

    La presse américaine a par ailleurs révélé jeudi soir que le FBI avait retrouvé des correspondances, des e-mails, qui attesteraient de contacts entre Syed Farook et des personnes impliquées dans des réseaux terroristes. Le jeune homme pourrait avoir développé, selon ces éléments, des contacts avec cinq personnes sur lesquelles la police fédérale avait enquêté. L’une d’elles serait liée aux shebabs somaliens, une autre au Front al-Nosra, branche syrienne d’al-Qaïda. Dans les colonnes du New York Times, les responsables fédéraux indiquent que rien n’indique toutefois que Tashfeen Malik et son mari aient été « dirigés » par le groupe EI pour commettre le massacre : « A ce stade, nous pensons qu’ils sont plus auto-radicalisés et inspirés par le groupe que vraiment commandés pour commettre la fusillade ».

    La pire angoisse pour les Etats-Unis

    Les enquêteurs confirment qu’ils sont à la recherche d’autres personnes qui pourraient être liées à cet attentat sur le sol américain. Cette fusillade de San Bernardino concrétise la pire angoisse américaine : un terroriste, citoyen américain qui semblait au dessus de tout soupçon, qui se radicalise pour de multiples raisons encore inexpliquées, et commet un attentat dans un lieu public.

    A lire également  Le limogeage du vice-président sierra léonais jugé "illégal" par la CEDEAO

    Rfi.fr

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles