Accusé de racisme : Didier Deschamps va porter plainte contre Cantona

didierLa polémique enfle ! Accusé de racisme par Eric Cantonna dans un entretien au Gardian, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, va porter plainte. « Nous allons déposer une plainte pour diffamation publique », a déclaré à l’Agence France-Presse Me Carlo Alberto Brusa. « Ce sont des propos inacceptables, indignes et Cantona fait honte à la France, aux Français et à l’équipe de France qui est l’exemple même de la mixité. Évoquer les origines nord-africaines, c’est nier que les deux joueurs sont français. » « Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur, mais Deschamps, il a un nom très français, a déclaré Cantona au Guardian. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. […] Je ne suis pas surpris qu’il ait utilisé la situation de Benzema pour ne pas le prendre. Surtout après que [Manuel] Valls ait dit qu’il ne devrait pas jouer pour la France. Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd’hui, mais il a des origines. Je suis autorisé à m’interroger à propos de ça… » « Une chose est sûre, constate l’ex-joueur star de Manchester United, ce sont les deux meilleurs joueurs en France et ils ne joueront pas à l’Euro, déclare le désormais acteur, âgé de 50 ans, dans le quotidien britannique. Ce qui est certain également, c’est que leurs origines sont nord-africaines. Donc, oui, le débat est ouvert. » Un débat hautement inflammable, mais Éric the King assume : « J’ai le droit de penser à ça », conclut-il crânement. Amateur de polémiques en tous genres, Cantona ne porte toutefois pas « DD » dans son cœur. Il l’avait notamment déjà qualifié de « vulgaire porteur d’eau » en 1996. C’est ce que rappelle notamment le journaliste de L’Équipe, Érik Bielderman, sur Twitter. Éric Cantona, qui a pris sa retraite de joueur en 1997 avant de se reconvertir dans le cinéma, a épousé en 2007 l’actrice française d’origine algérienne Rachida Brakni. Karim Benzema, l’attaquant du Real Madrid, a été déclaré non sélectionnable par la Fédération française en raison de son implication dans l’affaire de la sextape de son coéquipier Mathieu Valbuena. Hatem Ben Arfa, après une saison éblouissante à Nice, figure, lui, dans la liste des huit Bleus réservistes. Les choix du sélectionneur des Bleus sont souvent l’objet de polémiques passionnées. En 1998, Aimé Jacquet avait notamment écarté Ginola, au grand dam de L’Équipe. Au soir du 12 juillet, rageur, le sélectionneur auréolé de gloire avait déclaré : « Je ne pardonnerai jamais. »

LEPOINT.FR

 

Comments are closed.