More

    Accusé de torpiller le Code de la presse, Yaxam s’explique sans convaincre…

    YaxamAprès que le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) a accusé le Secrétaire d’Etat à la Communication de manœuvrer pour que le nouveau Code de la presse ne passe pas, le mis en cause a répliqué dans les colonnes du journal Le Quotidien. «Ma première réaction est de dire que le propos de Ibrahima Khaliloulah Ndiaye m’a choqué (…), parce que c’est un ami et entre nous, le contact n’a jamais été rompu et nous avons l’habitude de nous parler. Ce qui me permet d’affirmer que pas une seule fois, au cours de nos entretiens, il n’a eu à me faire cas d’une quelconque manœuvre, dont j’aurais été l’instigateur et qu’il aurait apprise. Cela me choque, parce que c’est comme si je serais partisan de l’incrustation des tares qui menacent cette corporation ”, dit Yakham Mbaye.

    A lire également  Maison des hôtes de Ndiassane: Macky décaisse 700 millions

    Des propos qui apparaissent comme une façon pour l’ancien journaliste de se soulager la conscience mais qui ne convainquent pas les plus sceptiques. Et il ne pouvait pas en être autrement d’autant que sur cette question le ministre qu’il est ne peut pas ramer à contre-courant du Président qui ne manifeste aucune volonté pour faire passer cette loi. Certes, en public le Chef de l’Etat, Macky Sall, soutient que ce sont les députés qui refusent de légiférer mais, en réalité, c’est lui qui n’en veut. Car, ce ne sont ces députés béni-oui-oui qui ont pris sur eux la décision de ne pas voter le projet de loi portant sur le nouveau Code de la presse.

    A lire également  Sénégal : la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5).Reportage

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles