ACHAT DE RIZ À LA DGPSN: Parfum de scandale et de collusions frauduleuses

«Aucun justificatif d’exécution du marché (bon de commandes, bordereaux de livraison, factures, procès-verbal de réception n’a été classé dans le dossier laissant subsister une incertitude sur l’exécution conforme du marché avec les dispositions du contrat ». Les mots sont des auditeurs qui évoquaient ainsi deux marchés de gré à gré ( 354 millions de Fcfa et 623 millions de Fcfa) pour l’achat de riz destiné aux sinistrés.

Mieux ou pire, en analysant la procédure du marché de fournitures informatiques attribué à Oumou informatique pour 29 millions de Fcfa, les auditeurs révèlent que l’examen des offres, des lettres de soumission et des lettres de marché a permis d’identifier des indices de collusion entre les soumissionnaires Baye computer et Office informatique en violation du principe de transparence. Au regard des anomalies relevées, ces offres proviennent de la même source ou de sources liées en violation du principe de transparence et des règles de saine concurrence.

Source: libération

Commentaires

commentaires