More

    Acquisition de la licence 4G et renouvellement de son contrat de concession : Sonatel verse 100 milliards de Fcfa à l’Etat

    orangePour se procurer de la licence 4G, le premier opérateur de téléphonie mobile du Sénégal, Sonatel a décaissé une enveloppe financière d’un montant de 32 milliards de Fcfa. Il s’y ajoute que l’opérateur dont le contrat de concession arrive bientôt à expiration, a encore décaissé une autre somme de 68 milliards de Fcfa pour une nouvelle aventure de 17 ans. En tout et pour tout, c’est la rondelette somme de 100 milliards de Fcfa versée par Sonatel à l’Etat du Sénégal. Cette licence de 4G octroyée à la Sonatel, indique le journal Le Quotidien, s’accompagne de quelques réaménagent par rapport à l’offre initiale. Ces réaménagements sont : la réduction de la durée qui passe de 17 à 20 ans ; l’augmentation du taux de couverture qui passe de 65 à 70% en 5 ans à 85 à 90% en 10 ans ; ainsi que de la réduction des quantités de fréquence. Ces spécifications, indique-t-on, dans le journal, impliquent l’atteinte d’un taux de couverture de 90% de la population en 3 ans. De plus, en terme  de couverture de territoire, le concessionnaire doit couvrir d’ici 5 ans, l’ensemble des zones frontalières habitées au Sénégal dont le nombre d’habitants est supérieur à 200. En outre, les routes nationales 1 à 7 ainsi que les autres autoroutes du pays devront être totalement couvertes dans un délai d’un an et demi. L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a annoncé de nouvelles exigences pour ce qui est de la qualité des services de la téléphonie, dans les jours à venir. C’est en effet une nouvelle entente qui voit le jour entre l’Etat du Sénégal et l’opérateur Orange. Suite à l’acquisition par Sonatel de la licence 4G, les consommateurs réclament réclament une baisse des prix de l’Internet, d’autant que cette entente conclue avec l’Etat, laisse une fenêtre de contrôle de la qualité des services. Le directeur  général de l’Artp, M. Abdou Karim Sall ne dit sans doute pas le contraire. Selon lui, « le concessionnaire doit désigner pour la premier fois un mandataire, indépendant des services opérationnels et rattaché directement à la direction générale de l’opérateur ; dont la mission est de prendre connaissance des réclamations, écrites ou orales, des clients du concessionnaire concernant la qualité des services et ou les problèmes de facturation lorsque ces réclamations n’ont pu être directement réglées par les personnels de l’opération. Ce médiateur aura ainsi pour rôle de porter au concessionnaire, des mesures permettant de mieux prendre en compte les attentes des consommateurs et de traiter efficacement les réclamations ».

    A lire également  Attendu par les travailleurs en brassards rouges, le Dg d'Ahs fait faux bond
    A lire également  La fausse sage-femme, arrêtée par la police: "j'ai volé le bébé pour..."

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles