More

    ADAMA BARROW A LA TÊTE DE L’ETAT GAMBIEN Va-t-on vers un remake de la Sénégambie ?

    Avec la crise qui secoue présentement la Gambie voisine, les forces de défense et de sécurité de notre pays semblent renouer avec le pacte de non-ingérence et de non-agression qui, naguère liaient les deux (2) états que tout unit. Du point de vue géographique, la Gambie que certains spécialistes de la géopolitique ont assimilée à une banane dans la gueule du lion, a été esseulée dans le territoire Sénégalais à cause de la balkanisation. Un partage du gâteau en règle de la part des colons qui avaient un objectif clair,  visant à diviser un peuple homogène que l’empire du Gabou regroupait en même temps que la Guinée Bissau et une bonne partie de la basse Casamance, bien avant la colonisation. C’est pourquoi lorsqu’en 1981, le régime de  l’ancien président de la République de Gambie Sir Daouda Keïraba Diawara qui s’était rendu en Angleterre pour les besoins du mariage du prince Charles avait été renversé à la suite d’un coup d’état, l’armée Sénégalaise ne s’était pas fait attendre pour mener une opération militaire chez nos « compatriotes » Anglophones. Les militaires Sénégalais qui avaient d’ailleurs payé le plus lourd tribut  dans ces affrontements avec les putschistes amenés par Kukoï Samba Sanyang, étaient finalement arrivés à bout des envahisseurs même s’il y’a eu beaucoup de vies perdues dans les rangs de nos vaillants soldats. Tout ce sacrifice avait été consenti dans le cadre de la Sénégambie que feu le président Léopold Sedar Senghor et son homologue Gambien de l’époque avaient mis en place pour jeter les bases d’une véritable intégration. Après cette intervention militaire victorieuse du Sénégal qui avait aidé Daouda Diawara à recouvrer sa souveraineté et récupérer son fauteuil présidentiel, la Sénégambie s’est éclatée et les actes qui avaient été déjà posés sont passés comme pertes et profits. Depuis lors, Yaya Jammeh qui a succédé  au « trône » à la suite d’une mutinerie menée par certains officiers dont il était à la tête, n’a rien fait depuis 22 ans pour raffermir les rapports déjà existants entre le Sénégal et la Gambie. Pire, le dictateur de Kanilaï s’est même permis de jouer le rôle d’un facteur diviseur dans la résolution de la crise en Casamance. Mais sa défaite passe aujourd’hui comme un déclic pour un retour à la Sénégambie du moins si l’on en juge les postures dégagées aussi bien par Adama Barrow que par l’opposant Sidiya Bayo qui ont tous soutenu que « la Gambie ne peut se faire sans le Sénégal ». Il en est de même pour l’attention que notre pays porte sur l’affaire Yaya Jammeh et son engagement à faire respecter la décision souveraine des Gambiens. Même si la société civile et la classe politique restent encore divisées sur le choix que la CEDEAO a porté sur le Sénégal pour jouer les premiers rôles lorsqu’il s’agira d’opter pour une intervention militaire, il faut cependant reconnaître que cela n’est guère fortuit. Après la guerre, on se met toujours à table dit-on, mais est ce que les futurs pourparlers entre Macky Sall et Adama Barrow vont porter sur la réhabilitation de la Sénégambie ? That is the question…

    A lire également  Classement des vingt Africains les plus influents par Forbes : Youssou Ndour et Akon dans le top 5
    A lire également  Video-L'affaire Khalifa Sall : Les députés de l'opposition perturbent la plénière. Regardez!

    Dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles