Affaire Aliou Sall-BBC: BP se lave à grande eau

Les responsables de British Petrolem (BP-Sénégal) ont réagi aux accusations de BBC qui, dans une enquête, révèle une nébuleuse dans la transaction entre la société anglaise et PetroTim. Face à la presse, ce jeudi, le Directeur général de BP-Sénégal, Géraud Moussarie, réfute les accusations de corruption portées par BBC. « BP a effectué une vérification appropriée avant de décisder d’acquérir des intérêts dans les licences de Kayar-offshore profond et Saint -Louis profond, y compris l’aspect éthique et anti-corruption. Nous sommes convaincus que rien ne s’opposait à cette transaction », déclare-t-il.

Par ailleurs, le patron de BP-Sénégal avance que le « montant payé pour cette part de licence est la valeur sur le marché ». Même si, soutient-il, les « clauses du contrat sont confidentielles », M. Moussarie assure que « toutes les royalties qui pourraient être payées à Timis-corporation seront déduite des fonds de BP » et que « ces royalties n’auront aucun impact sur les revenus du Sénégal et ceux de ses partenaires ».

Le patron de BP déclare que les documents brandis par BBC ne sont pas « authentiques » et se garde le droit de porter plainte contre la chaîne anglaise.

Dakar7.com

Commentaires

commentaires