More

    AFFAIRE BATIPLUS : COMPRENDRE LE SCANDALE FINANCIER À 2,8 MILLIARDS FCFA

    L’affaire défraie la chronique. Elle fait les choix gras de la presse. Il s’agit du scandale de près de 2,8 milliards de francs CFA de la société Batiplus, une filière du groupe Fares. La jeune femme, Rachelle Sleylati, fait partie des principales actrices de cette histoire rocambolesque dans laquelle la justice est saisie. e

    La jeune femme, la vingtaine consommée, était la responsable du coffre-fort de « Batiplus ». En effet, suite à un audit des comptes de l’entreprise, un écart de plus de 125 millions de francs CFA a été constaté. Sur ces entrefaites, une plainte a été déposée contre celle-ci. Laquelle a été entendue par les éléments enquêteurs de la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane. Lors de son interrogatoire, la jeune dame a nié les faits qui lui sont imputés avant de fournir aux enquêteurs un document attestant que plus de 2,8 milliards de francs CFA ont été puisés dans ce coffre-fort. Ce montant a été remis à un courtier, un certain M. Fall, sur une période de quatre ans. Et toutes ces transactions ont été effectuées sans écriture comptable et sur instruction du directeur de « Batiplus ».

    Malgré ses dénégations, Rachelle Sleylati a été déférée devant le parquet qui, après l’avoir entendue, l’a inculpée pour les chefs d’association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écriture de commerce, abus de confiance et blanchiment de capitaux. Elle a été placée sous mandat de dépôt le 25 mars dernier et, elle est en détention provisoire à la maison d’arrêt pour femme de liberté 6.

    Consciente qu’elle risque d’être l’agneau du sacrifice dans cette affaire qui frise le blanchiment de capitaux, la jeune dame a déposé une plainte à la Section de recherches pour extorsion de signature. Mieux, elle révèle les pratiques de « Batiplus » qui, énumère-t-elle dans sa plainte, violeraient la législation financière nationale.

    A lire également  COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 5 AVRIL 2017

    LA LETTRE EXPLOSIVE DE RACHELLE SLEYLATI 

    Dans une note qu’elle a écrite que nous avons exploitée, elle indique « qu’un vaste réseau de blanchiment d’argent a été démantelé mais le comble est qu’aujourd’hui elle est la seule a être incarcérée. Et pendant ce temps, des délinquants à col blanc en l’occurrence M. Chabel Samra continue à vaquer tranquillement à ses occupations dans Dakar alors que le parquet avait requis son placement sous mandat de dépôt à la même date du 25 mars aussi ».

    Dans une de ses livraisons, Libération expliquait que, Samra, entendu une seconde fois, avait reconnu ces « dépôts » d’un autre genre, lui qui niait pourtant la sortie de cash de Batiplus vers des particuliers. Mieux, il soutenait que l’argent « transitait » dans les boutiques des deux hommes d’affaires libanais avant d’être déposé à la banque le lendemain. Or, aucun des acteurs concernés n’a pu produire un document attestant que ces fonds ont été déposés à la banque. Cependant, lundi dernier, le Directeur de « Batiplus » Christian Samra a été inculpé par le Doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Dakar, Samba Sall. Mais, il n’a pas été placé sous mandat de dépôt et bénéficie plutôt d’un contrôle judiciaire.

    A lire également  COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 5 AVRIL 2017

    Ce qu’il convient de retenir c’est que ce feuilleton judiciaire n’est qu’à son premier épisode.

    Articles récents

    Macky Sall Répond Au Journaliste Pape Djibril Fall

    Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall a pris, le 17 avril 2020, le décret n°2020-965 portant création et fixant les règles...

    La Chine réfute les accusations de Pompeo sur la pandémie de COVID-19

    La Chine a réfuté jeudi les remarques du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo qui a déclaré que la Chine n'avait pas dit...

    L’épidémie continue à s’accélérer et n’a pas encore atteint son pic, la lutte contre l’épidémie nécessite une unité globale

    Selon les statistiques de l'Université américaine Johns Hopkins du 8 juillet, le nombre de cas confirmés de COVID-19 aux États-Unis a franchi...

    Vidéo – Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles