More

    Affaire des 94 milliards : Sonko a-t-il eu raison de Mamour Diallo ?

    Lex-inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko avait accusé Mamour Diallo de détournement de 94 milliards de FCFA.Des accusations qui lui ont valu de porter plainte contre l’ancien Directeur des Impôts et Domaines. Mais entre temps ,beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. De la plainte de Mamour Diallo à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour le blanchir, le leader de Pastef est resté imperturbable avec ses preuves qu’il serait prêt à brandir devant la Justice. Mais à ce jour, il semblerait que Sonko a bel et bien raison de son contempteur puisque l’Etat ne veut même plus en parler .Coronavirus oblige .


    Les jours passent mais ne se ressemblent pas. Le dossier très épineux des 94 milliards ne doit en aucun cas être rangé aux oubliettes car il met aux prises Ousmane Sonko, ancien Inspecteur des Impôts et Domaines et l’ancien Directeur Général des Impôts et Domaine, Mamour Diallo. Un dossier qui a d’ailleurs pris en haleine tout le peuple Sénégalais en raison de sa gravité dans un contexte politique marqué par une gestion gabegique de finances du pays par le Macky. Ousmane Sonko a jadis porté plainte contre Mamour Diallo et demandé à ce que le Procureur de la République se saisisse de ce dossier.En contrepartie, non seulement le Chef de l’Etat a dû limoger Mamour Diallo mais aussi ce dernier a aussi porté plainte contre Ousmane Sonko. Ensuite, l’assemblée nationale a mis en place avec célérité d’ailleurs une commission d’enquête parlementaire qui a finalement blanchi Mamour Diallo. Un blanchiment qui n’a pas convaincu nombre de Sénégalais en raison de la célérité avec laquelle, elle a été diligentée.

    Ce qui n’a pas empêché au leader des Pastef de maintenir ses accusations à l’encontre de Mamour Diallo qui semble protégé sous l’aisselle d’une assemblée jouant la carte de la majorité et non de la transparence. La conviction de Sonko est que la vérité dans cette affaire n’éclatera que dans le cadre d’un procès public, juste et équitable où le droit sera dit dans toute sa rigueur, par un juge n’obéissant qu’à la loi. Mais comble du destin, depuis lors, les gens du pouvoir n’osent même pas se prononcer sur ce dossier tout aussi épineux et qui enfonce un proche du Chef de l’Etat Macky Sall. Aujourd’hui, l’apparition du Coronavirus ne doit en aucune façon faire occulter l’affaire des 94 milliards qui intéresse au plus haut point les Sénégalais qui veulent que toute la lumière soit faite sur cette affaire. D’ailleurs, il semblerait que l’assemblée nationale aurait épuisé toutes ses “munitions” pour enfoncer le leader de Pastef mais ça n’a pas du tout marché. Ainsi, de guerre lasse, elle a dû abandonner l’affaire. Selon Ousmane Sonko,si Mamour Diallo voulait vraiment l’affronter à la barre, il aurait fait une citation directe. Sa plainte est du bluff. Un procureur sérieux ne va pas ignorer une plainte pour détournement de deniers publics et en ouvrir une pour insulte, a-t-il avancé en argumentaire. Pour le leader de Pastef, le procès qu’il a toujours réclamé dans l’affaire des 94 milliards FCFA est inéluctable dès lors que la consignation est faite et le procureur saisi dans cette affaire pénale. Mais jusqu’au moment où le coronavirus est entre nos murs, Mamour Diallo et ses protecteurs ont totalement enterré ce dossier des 94 milliards. Ce qui a amené la plupart des Sénégalais à se faire une idée toute claire de ce dossier. Ousmane Sonko aurait bel et bien eu raison de Mamour Diallo. Point barre.
    Assane SEYE-Senegal7

    A lire également  France: découverte d'un engin explosif artisanal à Paris

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles