More

    Affaire des Impôts non reversés par l’Assemblée nationale: Moustapha Niasse brise le silence et donne « ses » chiffres

    MOUSTAPHA-NIASSE-690x377Révélée par Ousmane Sonko du parti Pastef, l’affaire des impôts non reversés de l’Assemblée nationale continue de faire polémique. Dans un communiqué rendu public ce lundi, les services de Moustapha Niasse ont tenté d’apporter des explications et précisions.

    «Depuis quelques jours, la presse s’est fait l’écho d’une déclaration publique d’un haut fonctionnaire, secrétaire général d’un parti politique, déclaration péremptoire selon laquelle : ‘’…l’Assemblée nationale n’a jamais effectué de versements sur les salaires des députés…’’», rappelle d’abord le communiqué signé par la direction de la communication de l’Assemblée nationale. La même source poursuit : «M. le président de l’Assemblée nationale a demandé au questeur de lui faire la situation exacte sur l’objet de cette déclaration. Après vérification auprès des services financiers de l’Assemblée nationale, la situation s’établit comme suit, à la date du 23 mai 2016.» Et de détailler : «Le montant des retenues opérées à l’Assemblée nationale s’élève, chaque mois, à environ 10.000.000 (dix millions) francs Cfa. En ce qui concerne les députés, ce montant varie non seulement en fonction du quotient familial, mais aussi de leurs positions, selon qu’ils sont députés simples, membres du Bureau de l’Assemblée nationale ou présidents d’une Commission permanente.»

    Ce qui fait dire à Moustapha Niasse et Compagnie que «nous sommes donc à des années-lumière des milliards annoncés. En plus, il est inapproprié et injuste d’affirmer que les députés ne paient pas leurs impôts». «A l’avènement de la 12ème Législature, au 30 juillet 2012, l’Assemblée nationale restait devoir, dans ses écritures, au titre dudit prélèvement, un montant de 120.809.722 (cent vingt millions huit cent neuf mille sept cent vingt-deux) francs Cfa.  Au nom du principe intangible de continuité du service public, ce montant a été apuré progressivement et, à ce jour, soldé. Au total, la XIIème Législature, qui a commencé le 30 juillet 2012, a effectué des versements d’un montant de 174.162.810 (cent soixante-quatorze millions cent soixante-deux mille huit cent dix) francs Cfa. Tous les justificatifs, c’est-à-dire les quittances de paiement et les cachets des services de recouvrement ont été dûment établis et apposés», lit-on sur le communiqué de la direction de la communication de l’Assemblée nationale. Qui souligne qu’«aujourd’hui, la situation laisse apparaître un montant complémentaire de 142.768.473 (cent quarante-deux millions sept cent soixante-huit mille quatre centre soixante-treize) francs Cfa, en cours d’ordonnancement pour être payé. Par ailleurs, sur la période de 2010 à 2013, les Services fiscaux ont adressé à l’Assemblée nationale un redressement au titre des mêmes retenues sur salaires qui n’intègre pas les paiements déjà effectués et détaillés, ci-dessus. Ce redressement fait l’objet d’un contentieux en voie de règlement par une réconciliation des chiffres en cours entre les deux parties».
    Selon les services de Moustapha Niasse, voilà la stricte vérité de la situation fiscale de l’Assemblée nationale, au titre desdits prélèvements sur les salaires des députés et des Personnels. Non sans ajouter : «Sous l’éclairage de ces données, il est évident que l’Assemblée nationale ne peut devoir la somme de deux milliards sept cent millions à la Direction générale des Impôts et Domaines. La procédure et la base de calcul sont contestables.»

    A lire également  Serigne Mbaye Sy Mansour: « Les dirigeants de l’Institut Jeanne d'Arc n’ont aucun respect pour le Sénégal»
    A lire également  Serigne Mbaye Sy Mansour: « Les dirigeants de l’Institut Jeanne d'Arc n’ont aucun respect pour le Sénégal»

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles