More

    Affaire Madinatou Salam : En liberté provisoire, Cheikh Béthio Thioune et ses coaccusés en route pour la prison

    thiouneArrêté le 23 avril 2012, à 18 heures, par la Gendarmerie de Mbour (les éléments du Gign), Cheikh Béthio Thioune qui a été par la suite inculpé puis placé sous mandat de dépôt, à la suite de l’expiration de sa garde à vue, pourrait retourner en prison. En effet, la perspective d’un retour en prison est certaine pour les personnes bénéficiaires de liberté provisoire, notamment le guide des Cantakuun, Cheikh Béthio Thioune et trois accusés. Il s’agit d’Alassane Ndiaye (proche collaborateur du Cheikh) et ses chauffeurs (Aziz Ndour et Serigne Saliou Barro).

    Bien qu’étant en liberté, le guide des Cantakuun ne pourra pas comparaître libre à son procès, comme l’indique la loi. C’est l’article 206 du Code de procédure pénal qui en dispose ainsi : « L’Arrêt de renvoi (devant la Cour d’assises) contient, à peine de nullité, l’exposé et la qualification légale des faits, objets de l’accusation. Il décerne, en outre, une ordonnance de prise de corps contre l’accusé dont il précise l’identité. Dès que l’arrêt de renvoi est devenu définitif, l’accusé, s’il est détenu, est transféré dans la Maison d’arrêt du lieu où doivent se tenir les Assises » a rappelé Walf Quotidien, dans son édition de ce mardi 26 avril 2016.

    A lire également  Surpris par sa mère sur la femme de son frère: l'homme se jette dans un puits

    Cependant, poursuit la source, si l’accusé ne peut être saisi ou ne se présente pas à l’audience, il est jugé par contumace. « La veille ou trois heures mêmes avant, l’accusé doit d’abord passer par la case prison avant la Cour. Une ordonnance de prise de corps doit être émise, seule la maladie peut empêcher la comparution de l’accusé. Et cela doit être prouvé par un dossier médical » renseigne un juriste. Ainsi, les présumés tueurs de Bara Sow et Ababacar Diagne vont ainsi devoir comparaître devant la Chambre criminelle, parce que le recours (en appel) introduit par les avocats a été jugé « » irrecevable » » par la Chambre d’accusation qui s’est prononcée sur la requête. C’était le 13 mars 2014.

    Voilà pour le retour en prison de Cheikh Bethio, selon ledit quotidien qui souligne qu’aucune possibilité de non-lieu n’est offerte au guide des Cantakuun et à ses coaccusés. Ce, parce que le stade de l’instruction ayant été dépassé. « L’instruction est bouclée par le juge d’instruction en charge du dossier. Et les accusés sont renvoyés en jugement », informe un avocat constitué dans la cause.

    A lire également  Affaire Bougane Gueye Dany: Découvrez la réaction de Iran Ndao

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles