More

    Affaire Rachelle : Cheikh Yérim Seck Taxé…D’ « Escroc Et De Maître Chanteur »

    Cheikh Yerim Seck s’arrêtera-t-il un jour ? Dans l’affaire dite Rachelle, nous voyons un Cheikh Yerim Seck qui monte au créneau, faisant feu de tout bois. Il s’échauffe non pas pour parler d’un conflit judiciaire entre une employée et son employeur mais pour chercher à attteindre les propriétaires de l’entreprise. Il nous parle de 4 milliards retrouvé et qui avaient été caché par les Farés. Qu’elle affabulateur ! Et c’est quoi sa source ? Ceux qui ont parlé de cette affaire et ont brandi des documents n’ont jamais sorti une mention quelconque de cette somme faramineuse. Ni dans les procès verbaux ni dans le réquisitoires du procureur.Une invention bien fraîche pour désorienter les esprits.On retrouve Cheikh Yerim Seck encore avec les mêmes méthodes, les mêmes pratiques qu’il ne cesse d’étaler pendant des décennies pour pouvoir escroquer, en maître chanteur avisé.On se rappelle encore de cette fameuse réponse que son collègue, propriétaire du site leral lui avait apporté à l’époque, nous faisant découvrir la vraie personnalité de ce bonhomme. Il avait décrit les pratiques du bonhomme dans une tribune intitulée « Cheikh Yerim Seck péripéties d’un escroc audacieux ». Dame DIENG pour ne pas le citer, nous avait averti en plaquant le tableau de son retour « après avoir écumé le paysage politique et financier africain, suscité l’indignation partout où il est passé, l’homme qui s’en prenait fougueusement à ceux qui n’obéissent pas à ses doléances et chantait les louanges de ceux qui remplissaient sa besace, est rentré au pays. »CYS s’est finalement adapté au pays en faisant du chantage son gagne pain. Son collègue avait d’ailleurs indiqué l’un de ses proies qui lui payait billets avions et frais d’hôtel « il y a un seul avec qui il ne change pas, c’est le président du Sénat, Pape Diop. Nous nous demandions pourquoi il ne le mentionnait que rarement, pour vanter son efficacité et sa hauteur de vue. De 2007 à nos jours, nous avons pu trouver trace de tous les billets d’avion et frais d’hôtel payés par l’ancien maire de Dakar à notre Yérim, sans doute pour qu’il l’épargne de sa plume ravageuse. »Cheikh Yerim Seck n’a pas seulement trouvé gain facile au Sénégal. Il avait décidé d’écumer la sous-région pour mieux étendre ses tentacules de maître-chanteur.En Guinée, il est pris à partie par les partisans du président du PEDN, l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté.  Son chargé de communication, meurtri, dévoile « Après la campagne présidentielle, c’est M. Yérim qui vient informer M. Kouyaté, avant même nous membres de la cellule de communication qui avaient suivi Chantal Cole dans cette émission, pour dire ‘Grand frère Kouyaté, il y a Chantal qui raconte des choses sur toi. Elle t’accuse d’une affaire de combien de millions de dollars avec un prince d’Abu Dhabi, mais laissez-moi m’occuper d’elle »L’indignation fut au summum au point que certains avaient demandé une mobilisation générale pour le combattre «Il vient dans des salons, il raconte des trucs et lorsqu’il demande une chose, s’il ne l’obtient pas, il se met à faire la guerre. Ça pollue l’environnement médiatique de notre pays. Nous devons tous nous mobiliser pour combattre de telles pratiques qui n’honorent pas notre pays », disait François Bourono.L’escroc ayant été démasqué et vilipendé il avait tout fait pour que rien ne soit partagé au Sénégal. Dame DIENG nous le renseigne dans sa réponse : « Cheikh Yérim Seck nous suppliait de bloquer tous les articles provenant de Guinée, concernant ses faits indignes. Ces plaintes, qui ont traversé le Djoliba pour parvenir sur la rue d’Auteuil, ont fini par embarrasser la direction de Jeune Afrique, qui a demandé à son agent commercial profus de se mettre à l’écart. »Trop tard pour lui. Il avait fini par être démasqué. Macka Balde, vice-président du parti (NFD), nouvelles forces démocratiques avait fini par peindre le tableau d’un imposteur en ces termes : « Comment un monsieur qui a été chassé de la Guinée, viré du journal «  Jeune-Afrique » et poursuivie par plusieurs personnalités peut encore porter atteinte à la réputation et à l’honneur d’honorables personnalitésCheikh Yerim Seck est démasqué depuis belle lurette. Il lui revient de changer de fusil d’épaule car son modus operandi est déjà connu de tous.« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » disait Abraham LincolnPape Latyr KaneJournaliste indépendant

    A lire également  Au Sénégal, le bilan d’un mandat ne serait pas si déterminant dans ...(Par Pr Demba Sow)

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles