Agressions en série : la banlieue manifeste sa colère

La mort du jeune Ibrahima Kane a poussé les populations de la banlieue à descendre dans la rue pour dénoncer l’insécurité qui prévaut dans le pays. Hier, les élèves des lycées et collèges de Pikine et Guédiawaye (Pikine Est, Limamoulaye, les Collèges de Ndiareme, Joseph Correa, les cours prives rénovation, Dabakh) , ont manifesté pour dire « assez des agressions ». Ils exigent de l’Etat plus de sécurité.

Dakar7.com

Commentaires

commentaires