More

    Ahmed Khalifa Niasse face aux policiers de la Sûreté urbaine

    Sur instruction du Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, une enquête a été ouverte suite à une plainte déposée contre Ahmed Khalifa Niasse. En effet, participant à l’émission « le débat africain » sur la Rfi, le marabout-politicien accusait les responsables de la mosquée « Soninké », sise sur l’avenue Malick Sy, d’enseigner le « wahhabisme » et le « salafisme » qui influencent et préparent les terroristes. Des accusations réitérées sur une télévision nationale. L’imam de ladite mosquée, Abdoulaye Bâ, avait tenu un point de presse à la suite de cette sortie pour, estimant que les propos d’Ahmed Khalifa Niasse pour diffamatoires, jettent le discrédit sur une communauté et peuvent même pousser à la haine. Une plainte s’en est suivi. Selon le site Seneweb, les auditions ont démarré vendredi. Le commissaire El Hadji Cheikh Dramé a entendu les responsables de la plainte, auteurs de la plainte. Ahmed Khalifa Niasse sera convoqué et sera auditionné sur procès-verbal d’ici la fin de la semaine.

    A lire également  Le premier groupe d'immeubles des trois sphères ministérielles de Diamniadio vient d'être inauguré par le chef de l'Etat Macky Sall

    dakar7

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles