More

    AIBD: Aminata Tall magnifie « la vision futuriste » de Wade

    La présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Mme Aminata Tall a salué, jeudi, « la vision futuriste » qui a permis au Sénégal de réaliser le nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) dont l’ouverture est annoncée le 7 décembre prochain. par ces mots, l’ancienne responsable libérale reconnait le mérite de Me Abdoulaye Wade, qui a eu l’idée de doter le Sénégal d’un deuxième aéroport.

    « C’est une vision futuriste au vu de la dimension de l’espace (45 000 ha), de la disposition des structures déjà existantes pour que dans l’avenir, avec des augmentations possibles, c’est salutaire que tout puisse être pris en charge dans les mêmes normes de sécurité et de confort », a souligné Aminata Tall.

    La présidente de la CESE s’exprimait au terme d’une visite des membres de son institution sur le site de l’AIBD. Mme Tall a remercié son directeur général Abdoulaye Mbodji qui a supervisé de « main de maître » ce « travail de titan » qui constitue « une merveille impressionnante ».

    Selon elle, le Sénégal peut s’enorgueillir aujourd’hui de disposer d’un aéroport de pointe avec « un investissement extrêmement important » qui prend en compte « toutes les préoccupations et tous les aléas possibles et imaginables » pour mettre à l’aise le passager

    A lire également  Me Khassimou Touré: "Il n'y a pas de link entre la criminalité et la peine de mort"

    « Nous avons vu des espaces extrêmement adéquats avec des installations modulables. Mais, ce qui m’a surtout marqué, c’est le soin qu’on a apporté à la mise en place de toilettes à chaque niveau de stationnement de personnes et toutes les commodités. (…) Rien n’a été laissé de côté dans l’étude et dans l’exécution des travaux », a salué Mme Tall.

    A lire également  Envoi de contingents au Darfour: Le Dgpn, Oumar Maal met en garde ses hommes

    Elle a profité de cette visite pour demander qu’on fasse « bon usage » de cette infrastructure aéroportuaire, mais également pour féliciter « le président Macky Sall qui a suivi pas à pas cet ouvrage depuis sa mise en chantier alors qu’il était encore Premier ministre ».

    Aminata Tall se dit « rassurée » de ce qu’elle a vu à Diass où 82 positions d’avions sont prévues, sans oublier l’indépendance des différents aérogares notamment celui des pèlerins avec « une totale autonomie ».

    Avec APS

     

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles