More

    ALY NGOUILLE NDIAYE MAINTIENT L’INTERDICTION DES RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS PUBLICS

    Les rassemblements et manifestations sur la voie publique demeurent interdits en application du décret 2020-1177 du 29 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence au Sénégal.

    L’arrêté du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique englobe les rassemblements dans les lieux recevant du public tels que les salles de spectacle, les bars, les plages, les terrains dédiés au sport.

    Le document parvenu à Emedia.sn précise que l’autorisation des réunions dans les lieux publics ou privés, et des rassemblements dans les lieux publics tels que les restaurants, les casinos, les marchés, les lieux de culte, est assujettie au respect des gestes-barrières.

    Ainsi, la désinfection régulière des lieux, le port permanent d’un masque de protection contre la prorogation du virus du Covid-19, et la mise en place d’un dispositif fonctionnel de lavage des mains, la distanciation physique des personnes présentes sur les lieux, sont obligatoires.

    A lire également  Yaya Jammeh : "Personne, dans la communauté internationale ne m’a adressé des mots d’encouragement ou de félicitation pour ce geste démocratique»

    « Sont abrogées toutes dispositions contraires au présent arrêté », tranche le premier flic du pays. Qui est monté au créneau suite à l’assouplissement des mesures de restriction décidé en Conseil des ministres tenu mercredi dernier, 3 juin.

    Dans un tweet, le chef de l’État, Macky Sall, a également appelé les Sénégalais à ne pas relâcher leurs efforts dans la lutte contre le Coronavirus. 
    À ce jour, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Sénégal compte un total de 4155 cas déclarés positifs depuis le 2 mars 2020, dont 2276 patients guéris, 45 décès déplorés, un patient évacué en France et 1833 malades encore sous traitement dans les différents centres prévus à cet effet, sur toute l’étendue du territoire national.

    Articles récents

    Cissé Lô-Assane Diouf…Mêmes Injures, Mêmes Délits Mais

    Injures publiques : Moustapha Cissé Lô, Farba Ngom sont—ils des intouchables ?
    A lire également  Le titre foncier du port de Bargny-Sendou n’appartient pas à un Monsieur X ou Y ( Le Témoin )
    Assane Diouf est souvent taxé d’insulteur public numéro 1. Assane Diouf...

    Nécrologie : Gaston Mbengue perd sa mère Adja Soda Samb

    Le promoteur de lutte Salif Mbengue dit Gaston a perdu sa mère Adja Soda Samb ce dimanche à 5h du matin...

    Idy-Sonko : Confrontation inévitable en 2024

    Idrissa Seck–Ousmane Sonko. Le premier était arrivé deuxième à la dernière présidentielle et le second, troisième. Cet état de fait leur donne...

    Injures publiques : Abdoulaye Makhtar Diop demande des sanctions pénales contre Cissé Lo

    Le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, par ailleurs 5e vice président de l’Assemblée nationale, est choqué par le comportement « inadmissible...

    TAS : « LA JUSTICE EST APHONE QUAND IL S’AGIT DE JUGER LES GRANDES AFFAIRES »

    Invité du Jury du dimanche sur Iradio et iTv, le président du parti La République des valeurs a été invité à se...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles