Arrestation des journalistes : «Le pds tire la sonnette d’alarme

imgresLe Pds  a dénoncé  avec toute sa force  l’arrestation des journalistes.  Pour le Parti démocratique sénégalais et ses membres régime de Macky Sall a décidément opté pour la méthode forte en procédant à l’arrestation des journalistes Alioune Badara Fall, Mamadou Seck et Mohamed Guèye : «C’est grave d’arrêter des journalistes parce que simplement ils font leur travail. Les libertés, c’est comme ça, on commence par un maillon plus ou moins faible, ensuite on touche à tout le monde.Donc, il faut impérativement que quand on touche quelqu’un, que tout le monde puisse se lever», suggère Oumar Sarr, le coordonnateur national du Pds, dans les colonnes de l’Observateur.

Pour lui, «le régime sait que les luttes vont se décupler. On a commencé par interdire aux gens la sortie du territoire, ce qui est contre la constitution. La liberté de presse est menacée, tout le monde est en danger», prévient Oumar Sarr, qui rassure quant au soutien du Pds aux journalistes arrêtés: «La presse peut compter sur le soutien du Parti démocratique sénégalais (Pds) parce que sur les questions de liberté, on ne peut pas négocier. De la même manière que nous demandons la libération sans condition de nos otages et prisonniers politiques, nous disons halte à toute pression».

Commentaires

commentaires