More

    Attentats: le procureur de Paris dévoile de nouveaux éléments

    AttaqueC’est la sidération au lendemain des attentats qui ont frappé Paris ce 13 novembre. Au moins 129 personnes ont été tuées dans une série d’attaques simultanées, revendiquées par le groupe Etat islamique, menées vendredi soir dans différents lieux de la capitale française et aux abords du Stade de France à Saint-Denis, en banlieue parisienne. Un conseil de Défense a eu lieu ce samedi matin. Le président François Hollande a décrété un deuil national de trois jours et a convoqué le Parlement réuni en Congrès lundi à Versailles. «Trois équipes coordonnées» ont commis les attaques contre Paris et Saint-Denis, a annoncé samedi 14 novembre le procureur de Paris François Molins. Plusieurs arrestations ont eu lieu à Bruxelles, ce samedi 14 novembre, a fait savoir le ministère belge de la Justice. Le groupe Etat islamique a revendiqué ce samedi matin dans un communiqué officiel la responsabilité des attentats.

    Le bilan total des attaques fait état ce samedi 14 novembre d’au moins 129 morts, outre sept assaillants. Selon les services hospitaliers, 352 personnes, dont 99 en «urgence absolue», sont actuellement prises en charge dans les hôpitaux. François Hollande a décrété l’état d’urgence sur tout le territoire, un deuil national de trois jours, et a convoqué le Parlement réuni en Congrès lundi à Versailles. La préfecture de police a mis en place un numéro pour les témoins, le 197, et un pour toutes informations, le 0800 40 60 05.

    Deux hommes recherchés par la police française dans le cadre de l’enquête sur les attentats à Paris et Saint-Denis ont été enregistrés comme demandeurs d’asile en Grèce cette année, a annoncé samedi la police grecque. Les policiers français ont chargé leurs homologues grecs de vérifier le passeport et les empreintes digitales d’un de ces hommes et les empreintes du second. Les autorités françaises pensent que les deux individus sont passés par la Grèce, principale porte d’entrée dans l’Union européenne pour les réfugiés, notamment syriens. Un passeport syrien a été retrouvé près de la dépouille d’un des kamikazes du Stade de France.

    «Nous devons nous attendre à d’autres répliques», a déclaré le Premier ministre Manuel Valls, invité du journal télévisé de TF1, assurant que les services de renseignement n’ont pas failli. «Il n’y aura pas un moment de répit pour les gens qui attaquent les valeurs de la République», a-t-il prévenu avant d’assurer que « la COP21, qui fera de Paris à nouveau la capitale du monde», se tiendra comme prévu dès le 30 novembre, ainsi que les élections régionales les 6 et 13 décembre. Déterminé, le chef du gouvernement a affirmé qu’il fallait «expulser tous ces imams radicalisés».

    Le procureur de Paris a donné une conférence de presse lors de laquelle il a annoncé un bilan provisoire faisant état de 129 morts et 352 blessés, dont au moins 99 dans un état d’urgence absolue. François Molins a précisé que trois équipes coordonnées ont procédé aux attaques à Paris et Saint-Denis. Il a également parlé de sept terroristes et non huit comme indiqué précédemment. Le procureur a confirmé qu’un des trois assaillants du Bataclan a été «formellement identifié». Il s’agit d’un Français né le 21 novembre 1985 à Courcouronnes dans l’Essonne. L’individu était connu des services de renseignement français. Après huit condamnations entre 2004 et 2010, il avait fait l’objet d’une fiche S pour radicalisation en 2010. François Molins nous apprend également qu’un Français résidant en Belgique avait loué une voiture retrouvée devant le Bataclan. Inconnu des services français, il a été interpellé samedi en Belgique avec deux autres personnes.

    A lire également  La caravane des migrants a atteint la frontière avec la Californie

    Sur les réseaux sociaux, les Français s’organisent pour montrer « que la solidarité française est bien plus forte que la violence ». Ils sont invités à manifester leur soutien aux familles des victimes en installant une bougie à leur fenêtre. Plusieurs personnes ont été arrêtées samedi au cours d’une vaste opération de police dans la commune bruxelloise de Molenbeek. Ces arrestations « peuvent être vues en connexion avec une voiture Polo grise louée en Belgique retrouvée devant le Bataclan », a indiqué le ministre belge de la Justice, Koen Geens, à la RTBF. Des rescapés de la sanglante attaque qui a frappé la salle de concert parisienne avaient évoqué des assaillants venus dans une voiture immatriculée en Belgique.

    A lire également  Mesures d'apaisement: Le pouvoir togolais libère 42 manifestants

    Un Airbus A321 de la compagnie Air France à destination de Paris a été évacué pour être fouillé avant son départ à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol après que des «menaces» ont été adressées contre ce vol sur le réseau social Twitter, a annoncé la gendarmerie néerlandaise. «Nous prenons toujours les menaces très au sérieux, et nous avons décidé ici d’évacuer les passagers et de fouiller l’appareil», a déclaré le porte-parole de la gendarmerie néerlandaise, sans pour autant établir de lien avec les attentats de vendredi soir à Paris.

    Parallèlement, l’aéroport de Gatwick, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Londres, a été évacué après l’arrestation d’un Français de 41 ans et la découverte dans une poubelle d’une arme à feu dont on ignore si elle était en état de marche. «L’homme est interrogé et nous essayons de déterminer les circonstances de l’incident, mais il est trop tôt pour dire qu’elles étaient ses intentions, si jamais il en avait», a déclaré le chef de la police du Comté dans un communiqué.

    Rfi.fr

    Articles récents

    Mansour Faye : « Si l’Ofnac me convoque je n’irai pas repondre »

    Mansour Faye, était l’invité de grand jury de la Rfm, ce dimanche. A propos de la plainte déposée contre lui à l’Ofnac...

    Rififi aux GMD: La Direction appelle à la réconciliation, lundi

    Malgré les grèves répétées de certains travailleurs des Grands Moulins de Dakar depuis près de trois mois, la direction générale de l'entreprise...

    Magal à Ngabou : Sokhna Aïda rompt le silence

    Sokhna Aïda Diallo a réagi aux mesures annoncées par la police religieuse de Touba, Safinatoul Amane, dans le cadre de la célébration...

    Mali : La mère de Sidiki Diabaté arrêtée pour complicité d’avortement .

    C’est une étape de plus dans la tentaculaire affaire  de violence conjugale contre l'ex-compagne de Sidiki Diabaté.   La mère...

    Voici Les Bouffons De La République…Les 6 Fous Au Pouvoir

    Les bouffons de la République. Ils sont au nombre de 6. Deux au Palais, deux dans le gouvernement et deux dans la...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles