More

    Attribution de marchés à Rayan Hachem : Mansour Faye s’explique

    Le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye a fait face à la presse, ce vendredi. Ce, pour apporter des explications sur le présumé scandale sur l’achat des denrées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. 



    A l’entame de son grand oral, Mansour Faye a rappelé que le président de la République a mis en place  un fonds de 1000 milliards FCFA pour l’exécution du plan de résilience économique et social pour soulager les populations. L’un des composants de ce plan est lié à l’assistance alimentaire pour un montant de 69 milliards confié au Ministère du Développement communautaire et de l’Equité sociale. Ce dernier est chargé  d’acquérir des kits alimentaires composés de divers produits.


    « Le souci de bonne gouvernance nous a poussés à user des règles de bonne gouvernance connues de tous en matière d’achat public. C’est dans ce cadre que nous avons consulté par écrit les organes de l’Etat impliqués dans la gestion de la commande publique pour mieux éclairer notre demande en termes de transparence. Et nos services ont publié deux avis de commandes publiques  en procédure d’urgence. »
    Ainsi, pour les denrées alimentaires, il explique : « nous demandions du riz brisé non parfumé à sac de 50 kilogrammes 5000 tonnes au minimum. Sucre en conditionnement, 500 tonnes,  savons en pack en 300 grammes, 10 000 tonnes. Les candidats intéressés, étaient invités à présenter leurs documents au plus tard le 3 avril à la direction de l’administration générale du ministère du développement communautaire. A la date du 3 avril, nous avion reçu plus de 60 offres », dit-il.
    Concernant le riz, il explique que les 4 meilleures offres ont été retenues. Il s’agit du groupe Bambouck pour un montant de  2 275 000 000 FCFA,  Avanti Suarl, pour un montant de 9 650 000 000 FCFA, la société Afri &Co pour un montant de 8 250 000 000, le quatrième c’est le comptoir commercial Mandiaye Ndiaye pour un montant de 8 2 50 000 000 FCFA
    Cependant, M. Faye a précisé qu’il ne peut pas donner d’explication sur le fait que le marché soit attribué à un Libanais, car ce n’est pas son ministère qui donne les marchés. Il explique également qu’il n’y  peut rien  si le nom de l’entreprise de Rayan Hachem n’existe pas dans les registres de l’Apix.

    A lire également  Les résultat de la présidentielle Française au Sénégal: Macron en tête

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles