More

    Aurier, à Blanc de décider

    Reçu par ses dirigeants, lundi, pour sa vidéo insultante, Serge Aurier attend désormais leur décision. Et la position de Laurent Blanc…

    Arrivé à dix heures et reparti du siège du club un peu avant 13 heures, Serge Auriers’est défendu tout seul face à Olivier Létang, le directeur sportif adjoint, et Céline Peltier, la directrice des ressources humaines. Alors qu’un coéquipier était habilité à l’accompagner lors de cet entretien disciplinaire préalable à une sanction, celle-ci pouvant aller jusqu’au licenciement, le latéral ivoirien n’a eu besoin de personne pour s’expliquer durant un peu plus d’une heure et réitérer ses excuses auprès du club, de son entraîneur et de ses coéquipiers.

    Pour sa défense, l’ancien Toulousain aurait assuré de sa méconnaissance de l’application Periscope où a été diffusée la vidéo au cours de laquelle le joueur parisien a insulté son entraîneur et s’en est pris à certains de ses coéquipiers. Une application que son ami Mamadou Doucouré, présent au moment des faits, venait en effet tout juste de télécharger. Lui-même occupé sur son ordinateur portable, Serge Aurier n’aurait pas pris conscience de la portée publique de ses réponses.

    A lire également  VIDEO - Mbaye Gueye : "Balla Gaye ne retrouvera plus sa forme d'antan"

    Une mise à pied de six jours ?

    Des explications entendues par les décideurs parisiens mais qui ne suffiront pas à éviter à l’Ivoirien une sanction. Si un licenciement est exclu, le joueur parisien devrait être bel et bien puni. Alors que les dirigeants parisiens ont jusqu’à trente jours pour notifier au principal intéressé leur décision, celle-ci pourrait intervenir avant la fin de la semaine.

    Et à en croire L’Equipe, ce serait peu ou prou à Laurent Blanc de statuer sur le sort de son latéral-droit. Si Nasser Al-Khelaïfi, présentement au Qatar pour le tournoi WTA de Doha, validera en dernier ressort, charge à l’entraîneur parisien, de retour ce mardi à l’entraînement après deux jours de repos, d’indiquer à sa hiérarchie s’il se sent disposé à retravailler avec son joueur. Ce qui semble être le cas comme l’ancien sélectionneur des Bleus le suggérait la semaine dernière en confiant que« le temps  fait toujours son effet. » Dès lors, Serge Aurier pourrait retrouver rapidement ses partenaires, Le Parisien évoquant une mise à pied de seulement six jours.

    A lire également  PSG: les supporters ne veulent plus Neymar.

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles