More

    Autoroute à péage: Quand l’Etat sénégalais fait dans l’hypocrisie

    Il a fallu qu’il se produise une tragédie en l’occurrence la mort  de Papis Mballo de Gélongal pour que des réactions fusent de partout. Pourtant les autorités se sont longtemps tues face aux manquements de cette infrastructure. Le chef de l’Etat n’attend que maintenant pour s’offusquer d’une situation que les populations vivent au quotidien. Oui, son arrivée a été comme une bouffée d’oxygène pour les usagers de la route surtout ceux du côté de Rufisque, keur Massar, Pikine et autres zones périphériques. Ces derniers étaient soulagés d’être enfin débarrassés de longs trajets et de bouchons à n’en plus finir. Une autoroute à péage, à l’instar des grandes villes du monde, il fallait le faire. Elle constitue un gain de temps, de carburant et d’énergie. Cependant au fur et à mesure, cet enthousiasme s’effondre tel un château de cartes à cause de nombreux manquements de cette autoroute. Mis à part le prix exorbitant du ticket qui a fini de décourager les plus persévérants, le défaut d’électrification le long de l’autoroute est juste rebiffant compte tenu des sommes astronomiques engrangées par cette infrastructure. En effet c’est devenu le refuge des bandits et autres agresseurs qui profitent de l’obscurité des lieux pour tendre des embuscades aux pauvres citoyens. Gare aux chauffeurs qui ont la malchance de tomber en panne dans cet endroit ou règne une insécurité grandissante. Pis il arrive souvent que des chauffeurs évitent de justesse des animaux traversant cette autoroute. Par ailleurs les usagers se plaignent également du fait que les gestionnaires ne prennent pas la peine de prévenir les clients lorsqu’il y’a accidents ou autres imprévus. Du coup ces derniers se retrouvent dans les embouteillages après avoir pourtant acheté le ticket du péage. La liste des désagréments est loin d’être exhaustive mais quand même suffisante pour que les autorités réagissent afin de libérer les usagers de ce calvaire autoroutier.

    A lire également  Trafic de drogue: Le cultivateur condamné à 10 ans de travaux forcés

    Dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles