Aziz Ndiaye avertit ses anciens collègues: « Le stade Léopold Sédar Senghor tue la lutte… »

L’ancien promoteur de lutte Aziz Ndiaye est contre la tenue des combats de lutte au Stade Léopold Senghor, révèle « Les Echos ». A l’en croire, cette infrastructure de 60 000 places fait partie des facteurs qui peuvent tuer un peu plus la lutte. Car, dit-il, il y a trop de charges, mais aussi ce n’est pas facile de remplir le stade.

http://Dakar7.com

Comments are closed.