More

    Barça-Grenade 4-0, Messi et le Barça reprennent leurs bonnes habitudes

    Tenu en échec la semaine passée par l’Espanyol, le FC Barcelone s’est bien ressaisi cet après midi face à Grenade en s’imposant facilement pour son premier match de Liga de l’année 2016 à Nou Camp. La tâche cette fois ci était certes loin d’être insurmontable face à une formation andalouse bien trop discrète, qui n’a jamais sembler en mesure de poser des problèmes à l’arrière garde adverse. Luis Enrique l’a sans doute compris bien avant tout le monde, puisque le technicien catalana légèrement chamboulé son onze titulaire en faisant rentrer dès le départ ses deux recrues Vidal et Arda Turan dans l’entrejeu. Il a aussi préféré associé Piqué à Vermaelen plutôt qu’à Jeremy Mathieu, resté sur le banc. Il était donc légitime d’avoir des doutes sur ce onze assez original et de se poser la question si la mayonnaise va prendre assez vite avec les nouveaux joueurs. Mais ses doutes se sont dissipés très rapidement au début de match et il ne fallait même pas dix petites minutes pour qu’on soit entièrement convaincu que l’ADN reste toujours le même.

    L’opportunisme de Messi

    Avec ce trident offensif Neymar-Messi-Luis Suarez toujours aussi inspiré et en très bonne entente, les champions d’Espagne ont vécu un après midi assez tranquille en multipliant les phases de jeu offensives comme à l’entraînement. Deux d’entre elles ont abouti sur deux jolis buts de Messi. La première réalisation de l’Argentin est venue après une jolie passe d’Arda Turan dans l’axe (8e, 1-0), alors que la seconde a été conclue après une ouverture de Neymar pour Luis Suarez puis une remise de l’Uruguayen dans la surface pour Pulga (14e, 2-0). Au terme du premier quart d’heure du jeu l’affaire était déjà pliée. Les Catalans ont été comme souvent les maîtres du terrain et auraient pu mener bien plus largement à la pause avec un peu plus de réalisme. Les frappes de Rakitic (2e, 38e), Jordi Alba (3e) et de Luis Suarez (27e) passaient toutes à côté du cadre alors que Messi a vu sa déviation dans la surface sur un centre de Vidal stoppée par le portier adverse. Neymar n’était pas en reste, son lob astucieux est passé au dessus de la transversale (38e), alors que sa volée (42e) heurtait le petit filet extérieur (42e).

    De l’autre côté,La formation de José Ramon Sandoval (17ème au classement) n’a presque jamais inquiéter Claudio Bravo dans le premier acte mis à part une frappe trop enlevée de Rochina (2e). En pressant un peu plus haut en seconde période, l’équipe de Grenade était moins vulnérable sur les attaques de Barça, elle a surtout réussi à se créer quelques belles occasions comme sur le coup franc de Lomban (53e) qui manquait un peu de puissance et sur la frappe cadrée de Rochina (68e) repoussée difficilement par Claudio Bravo. Entre-temps, Messi à quand même réussi son hat-trick malgré un jeu moins flamboyant de Barça. Il a profité d’une frappe de Neymar repoussée par le poteau gauche dans l’axe pour inscrire son 8ème but de la saison (58e). On prenait cependant moins de risques offensifs côté barcelonais et les sorties hâtives d’Arda Turan et de Vidal n’ont pas aidé à prolonger la domination catalane. Les hommes de Luis Enrique disputaient quand même ce soir leur quatrième match en 10 jours dans une période où la majorité des formations européennes viennent à peine de reprendre le championnat.

    A lire également  Bombardier : «Qu'on sache que je n'ai pas chamboulé l'arène avec mon combat contre Rocky Balboa»
    A lire également  Lettre de félicitations : L'Anps applaudit l’élection de Me Augustin Senghor au bureau du CE de la CAF

    Neymar conclut le récital offensif

    Ce qui est quand même marquant avec Barcelone cette saison, c’est que les buts s’enchainent souvent jusqu’à la dernière minute malgré un rythme du match beaucoup moins soutenu. Avec des qualités individuelles de ses joueurs (dont beaucoup d’entre eux seront sans doute convenus lundi soir pour la soirée de Gala de FIFA Ballon d’Or) on n’est jamais à l’abri d’un exploit technique. Une belle une-deux entre Luis Suarez et Neymar a permit au brésilien d’inscrire son 15ème but de la saison et de rejoindre son passeur en tête de classement des buteurs (83e, 4-0). Grâce à cette large victoire, Barcelone reprend provisoirement la tête de la Liga à l’Atletico Madrid (42 contre 41) en attendant le déplacement des hommes de Diego Simeone demain à Vigo pour défier Celta. Grenade pour sa part, ne pouvait pas espérer grand-chose cet après midi, l’équipe a été trop tendre défensivement et trop discrète en attaque pour titiller un peu l’ogre catalan, même un coup franc cadré et puissant de Javi Marquez ne leur a pas permit de sauver l’honneur dans les arrêts de jeu (91e). En cas de succès de Gijon ou de Vallecano ce week end, Grenade s’immiscera dans la zone de réléguables alors qu’on a atteint la moitié du championnat.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles