Barthélémy Dias à la manfi de « Ar lunioi bok »: “Il y a des sacrifices à faire”

Selon le maire de Mermoz  Sacré-Cœur, Barthélemy Dias, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye et le procureur Bassirou Guèye bénéficient des privilèges des institutions du Sénégal. Il s’exprimait lors de la manifestation du mouvement “Aar Li Nu Bokk” pour exiger que la lumière soit faite sur la gestion du pétrole et du gaz, après les révélations de BBC qui continue d’accabler le frère de Macky Sall, Aliou Sall, selon Senego

“Cette pseudo enquête concernant l’affaire Pétro-Tim qui a été confié au procureur de la République Bassirou Guèye, rentre dans le cadre d’une stratégie de diversion”, déclare Barthélemy Dias. D’après lui, il faut que les Sénégalais comprennent qu’il y a des sacrifices à faire pour que ce pays devienne une démocratie.

Par rapport à la faible mobilisation, le maire de Mermoz/ Sacré-Coeur, soutient que “les sénégalais ont un problème avec eux-mêmes. Et même si c’était une seule personne qui participe à la manifestation, il serait la deuxième. Il faut que les sénégalais comprennent que ce qui se passe là, c’est de leur avenir dont il s’agit”.

“On sait que l’équipe nationale s’est qualifiée en quart de finale de la CAN. Je félicite les joueurs mais que les Sénégalais sachent qu’aucun pays dans le monde ne s’est développé avec le ballon rond. Ni le Brésil ni un autre pays. Alors que l’esprit sénégalais se concentre sur l’essentiel. Tout le reste c’est pour nous divertir”, poursuit Barthélemy Dias.

Commentaires

commentaires