More

    Bataclan : Une terrible bande-son de la tuerie entre les mains des enquêteurs

    Un technicien du Bataclan a enregistré le son de l’attaque terroriste du 13 novembre dernier. Le document, capital pour l’enquête, est minutieusement examiné par la police judiciaire. L’enregistrement, terrible, dure près de trois heures, depuis les premiers tirs des terroristes dans le Bataclan vers 21h40 jusqu’à la dernière minute de l’assaut final mené par les hommes de la BRI (Brigade de Recherche et d’Intervention) vers 00h30.Le 13 novembre dernier, soir des attentats de Paris, un technicien du son présent au Bataclan est venu enregistrer le concert des Eagles Death of Metal à titre personnel. Après la tuerie, les enquêteurs ont retrouvé son appareil numérique haut de gamme, dont l’enregistrement est aujourd’hui une pièce capitale pour l’enquête.
    Toutes les paroles des terroristes enregistrées
    Selon TF1 qui a révélé l’information, on y entend l’horreur des tirs, des appels au secours et des cris des victimes mais aussi les trois terroristes s’appeler par leurs prénoms, discuter du djiahd en Syrie et en Irak et de leur engagement dans l’Etat islamique.
    Plus de tir après l’entrée de la BRI
    L’enregistrement montre aussi que les terroristes ont cessé de tirer sur les victimes dès l’entrée des hommes de la BRI dans la salle. A ce moment-là, Samy Amimour vient d’exploser, sans doute sous l’effet des balles tirées par un policier sur son gilet explosif. Ismaël Mostefaï et Foued Mohamed Aggad, eux, explosent plus tard mais la bande sonore ne permet pas de déterminer s’ils ont actionné leurs explosifs ou non. Pour rappel, 89 personnes sont mortes au Bataclan sous les balles de trois terroristes ayant fait irruption à un concert de rock vendredi 13 novembre. Des centaines de personnes ont été blessées.

    A lire également  Mali: la Cour constitutionnelle «déclare élu» IBK
    A lire également  Vidéo: Le jour où Sarkozy a menacé de mort les présidents africains

    M6

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles