Blackfishing: Des blanches se font passer pour des Noires

C’est la nouvelle tendance. La mode du blackfishing, ou quand des femmes se font passer pour des Noires, suscite diverses appréciation sur les réseaux sociaux.

« Je n’ai pas été opéré, donc je ne peux pas enlever ces lèvres. Je ne peux pas enlever mes « faux implants fessiers ».

Au cours du mois dernier, Aga Brzostowska a été qualifié de « Blackfish ».

C’est un terme utilisé pour désigner une personne accusée de faire semblant d’être noire ou métisse sur les médias sociaux.

La suggestion qu’Aga simule sa race est nouvelle pour elle.

L’étudiante de 20 ans de l’Université de Birmingham a déclaré à Radio 1 Newsbeat que sa peau n’est naturellement « pas pâle ».

Mais elle admet l’avoir rendu plus sombre.Ignorer Instagram publication par alicja_ab

Fin de Instagram publication par alicja_ab

« Avec des choses comme le bronzage, je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit de malveillant ».

« Alors je n’ai pas l’impression d’avoir besoin d’arrêter de faire quelque chose parce que… pourquoi j’arrêterais de faire quelque chose qui me profite ou que j’aime faire ? ».

Elle indique qu’à travers son choix de paraitre plus sombre, elle ne renie pas le fait du « privilège blanc ».

Elle veut juste dire à ses détracteurs que « les suppositions que vous faites sont fausses ».

Aga Brzostowska, qui veut être appelé Alicja, n’est qu’une des nombreuses personnes blanche et influenceurs sur Instagram qui ont été accusées d’avoir changé leurs traits pour se faire passer pour des femmes noires.

Commentaires

commentaires