More

    BOUGAZELLI/ LUC NICOLAI : LE MINISTRE DE LA JUSTICE TRANCHE

    Devant le Jury du dimanche (JDD), le ministre de la Justice, Me Malick Sall, a tranché le débat sur les dossiers de Seydina Fall alias Bougazelli et de Luc Nicolaï. Pour le premier nommé, Me Sall rassure qu’il n’a bénéficié d’aucune faveur. Arrêté depuis mi-novembre 2019 pour une affaire de trafic de faux billets, l’ancien député, membre du parti au pouvoir, Apr, a obtenu une liberté provisoire depuis une dizaine de jours. Mais, ce n’est pas une pression mise sur les magistrats qui l’a fait sortir de prison, selon Me Malick Sall. « Je peux vous assurer que ce n’est pas le cas. Objectivement, si Bougazelli avait une protection judiciaire ou celle politique, il ne serait pas en prison », a-t-il déclaré. Me Sall de révéler : « Bougazelli a présenté plus d’une vingtaine de demandes de liberté provisoire. Toutes les demandes avaient été rejetées avant qu’il n’obtienne cette liberté provisoire ».

    A lire également  Galaxy Note 7: Samsung met fin à la vente et demande d'éteindre les appareils

    « C’est la partie civile qui maintient Luc en prison »

    Concernant Luc Nicolaï qui manifestait sa frustration estimant qu’il méritait autant que Bougazelli, une liberté provisoire, Me Malick Sall pense que le promoteur a fait un mauvais jugement de valeur. Selon lui, ce sont deux affaires complètement différentes. « Le dossier de Bougazelli est toujours en instruction. Luc Nicolaï a été condamné définitivement. Et je vous assure que Luc est en prison du fait de la partie civile qui a demandé la contrainte par corps. Aujourd’hui, s’il payait ses dommages et intérêts, demain il serait libre », renseigne le garde des Sceaux.

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
    A lire également  Pasteef serait un bien politique d’Amadou BA…
    Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles