More

    Brad Pitt, soumis à un dépis­tage de drogues suite aux accu­sa­tions d’Ange­lina Jolie

    Traité comme un délinquant. Pour prou­ver qu’il n’est pas accro à la drogue, Brad Pitt s’est soumis à un dépis­tage. Il entend ainsi montrer que les accu­sa­tions d’Ange­lina Jolie à son encontre sont fausses, et qu’il ne mérite pas d’être privé de ses enfants.

    Tout s’accé­lère pour Brad Pitt. Selon le site TMZ, l’acteur aurait fourni un échan­tillon d’urine à la DCFS, l’agence gouver­ne­men­tale char­gée de la protec­tion de l’enfance aux États-Unis. Le but ? Prou­ver que, contrai­re­ment à ce qu’affirme Ange­lina Jolie, il n’est pas un gros consom­ma­teur d’alcool et de drogues. Cet argu­ment a en effet été avancé par l’actrice pour expliquer leur divorce, et surtout pour essayer de récu­pé­rer la garde des enfants. Selon elle, Brad Pitt serait parfois dans des états qui mettraient en danger Maddox, Pax, Zahara, Shiloh Vivienne et Knox : la comé­dienne l’a même accusé d’avoir lever la main sur eux lors d’une dispute. Des faits qui pour­raient défi­ni­ti­ve­ment le priver de ses enfants s’ils s’avéraient.

    A lire également  Coumba Gawlo Seck nie avoir chanté « Gnani Nagou Na »

     

    « Il est conscient de la gravité des accusations et veut être débarrassé de ces accusations de mauvais traitements avant de les revoir, a expliqué une source proche de Brad Pitt au Daily Mail. Il pense que les accusations vont être abandonnées. Les enfants demandent à voir Brad, donc il espère les voir la semaine prochaine. » Déter­miné à se battre pour conti­nuer à élever ses enfants, l’acteur se prête donc même au jeu humiliant du dépistage de drogues. Reste à savoir quels seront les résul­tats de l’analyse : ils devraient très bientôt être connus des autorités.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles