Bruxelles : Thioro Mbow renvoyée, finalement, au tribunal correctionnel

Notre compatriote Thioro Mbow échappe finalement à la Cour d’assises. Selon nos antennes, la chambre des mises en accusation de Bruxelles a décidé, jeudi soir, de renvoyer Thioro Mbow devant le tribunal correctionnel et non devant la Cour d’assises. Cette Sénégalaise a été écrouée pour avoir tué ses trois enfants en boutant le feu à son habitation de Lennik (Brabant flamand), en 2015.
L’avocate générale Estelle Arpigny avait requis le renvoi de l’intéressée devant la Cour d’assises mais la chambre des mises en accusation a estimé́ qu’elle devait être renvoyée devant le tribunal correctionnel. Les juges ont retenu l’absence d’antécédent criminel dans le chef de l’inculpée comme une circonstance atténuante, permettant la correctionnalisation des faits.
La chambre du conseil, elle, avait suivi fin mai l’argumentation du ministère public. Elle avait considéré qu’il n’existait pas de circonstance atténuante et avait ordonné́ la prise de corps de l’inculpée. Le 11 février 2015, Omy, Abbygail et Madysson, âgées respectivement de 2, 4 et 6 ans, étaient décédées dans l’incendie de leur maison à Lennik.
Leur maman, Soja Thioro Mbow, avait ensuite été inculpée d’infanticide, soupçonnée d’avoir mis volontairement le feu à une annexe de son habitation, sachant que ses trois filles cadettes s’y trouvaient, tandis que l’aînée était à l’école.

Avec dakaractu

Comments are closed.