Burkina Faso: 13 morts dans des violences ethniques

En dépit de l’état d’urgence instauré dans certaines régions du Burkina Faso, la violence semble persister dans de nombreuses localités.

C’est le cas à Yirgou, un village de la commune de Barsalogo dans le centre-nord (plus de 200 kilomètres de Ouagadougou) où 13 personnes ont été tuées dans une attaque et lors des représailles qui ont suivi.

Les autorités locales qui communiquent les chiffres parlent d’un bilan très provisoire. Il pourrait être plus lourd car des affrontements sporadiques sont signalés çà et là dans la commune de Barshaalogo à plus de 200 kilomètres au nord de la capitale burkinabé.

Commentaires

commentaires