More

    Ça Chauffe Sur Barthélémy Dias…Il Sera Bientôt Viré De La Mairie De Mermoz-Sacré-Cœur

    Sous le risque d’une révocation de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias fait feu de tout bois

    Disparu des radars, le maire de Mermoz – Sacré-Cœur Barthélémy Dias a subitement réapparu, depuis que l’état d’urgence a été décrété par le Chef de l’Etat Macky Sall pour déclarer la guerre à l’ennemi invisible, mais puissant et dangereux déclaré le coronavirus. En dehors des secours annoncés par l’Etat pour venir en aide aux populations démunies face à la pandémie, Barthélémy Dias a été le premier maire à annoncer un programme pour assister ses administrés.

    Bravo Monsieur le maire, a-t-on crié partout ! Surtout que des édiles d’autres localités se sont mis à suivre ses pas. Mais, derrière tout cela, qu’est-ce qui le fait bouger ?

    Dans certains cercles, il se susurre que Barthélémy Dias lorgne en vue des prochaines élections locales, le fauteuil de maire de la ville de Dakar. Barthélémy Dias se sent les chemins tout tracés et être en voie libre.

    Khalifa Sall, sauf virement extraordinaire dont seule la politique garde ses secrets, est hors de course pour les prochaines élections locales, du fait qu’il perd pour le moment ses droits civils.

    Khalifa Sall out, qui donc pour mener les troupes de Taxaawu Senegaal aux futures échéances électorales. Une véritable guerre de positionnement au sein de cette organisation. Actuellement, Barthélémy Dias cherche à se mettre au-devant de l’actualité et pourquoi pas se déclarer candidat au poste de maire, même s’il se garde de le faire ouvertement pour des calculs politiciens.

    A lire également  Dialogue national : Macky Sall fixe la date au samedi 28 mai prochain

    Barthélémy Dias cherche à se présenter en victime expiatoire. Mieux que quiconque, il sait que son procès pour le meurtre de Ndiaga Diouf est toujours en appel. Il est fort probable que la Cour d’Appel confirme sa condamnation en première instance pour deux ans. Ce qui sera sa révocation de sa fonction de maire de Mermoz – Sacré-Cœur. Parce que le Code des collectivités locales, en son article 135, reste sans équivoque : « lorsque le maire est condamné pour crime, sa révocation est de droit ».

    Se posant comme l’homme qui vient en aide au secours des populations démunies de sa localité, ensuite comme celui qui est au front pour déclarer la guerre aux prédateurs fonciers, Barthélémy Dias aura marqué suffisamment des points pour se présenter comme étant celui que l’on veut coûte que coûte écarter, car gênant pour le régime actuel.

    A lire également  Mali: Plus de 100 morts dans une attaque d'un village peul

    La rédaction de Xibaaru

    Articles récents

    Air Sénégal : Reprise timide des vols internationaux

    La compagnie aérienne Air Sénégal annonce la reprise de ses vols internationaux après plusieurs mois d'arrêt en raison de la pandémie de...

    Covid-19: Un vaccin efficace à 95% annoncé

    La société pharmaceutique Moderna annonce que son candidat vaccin contre la Covid-19 est à 94,5% efficace pour réduire le risque de contracter...

    TOUBA – 4 CENTRES COMMERCIAUX DU MARCHÉ OCASS RÉDUITS EN CENDRES

    C’est la catastrophe au marché Ocass de Touba. Pour cause, un incendie d’une rare violence s’y est déclaré vers une heure du...

    LA RÉACTION D’ABDOULAYE WADE À L’ANNONCE DE SON DÉCÈS PAR RFI

    La nouvelle a rapidement fait le tour du web. Victime d’un bug lié à la migration de son site vers un autre...

    Abdoulaye Diouf Sarr : « Le Sénégal fera partie des pays qui auront le vaccin contre la covid-19 »

    La recherche du vaccin contre le covid-19 se poursuit à l’échelle internationale. Une fois découvert, le Sénégal se positionne pour faire bénéficier...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles