More

    Ça Chauffe Sur Barthélémy Dias…Il Sera Bientôt Viré De La Mairie De Mermoz-Sacré-Cœur

    Sous le risque d’une révocation de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias fait feu de tout bois

    Disparu des radars, le maire de Mermoz – Sacré-Cœur Barthélémy Dias a subitement réapparu, depuis que l’état d’urgence a été décrété par le Chef de l’Etat Macky Sall pour déclarer la guerre à l’ennemi invisible, mais puissant et dangereux déclaré le coronavirus. En dehors des secours annoncés par l’Etat pour venir en aide aux populations démunies face à la pandémie, Barthélémy Dias a été le premier maire à annoncer un programme pour assister ses administrés.

    Bravo Monsieur le maire, a-t-on crié partout ! Surtout que des édiles d’autres localités se sont mis à suivre ses pas. Mais, derrière tout cela, qu’est-ce qui le fait bouger ?

    Dans certains cercles, il se susurre que Barthélémy Dias lorgne en vue des prochaines élections locales, le fauteuil de maire de la ville de Dakar. Barthélémy Dias se sent les chemins tout tracés et être en voie libre.

    Khalifa Sall, sauf virement extraordinaire dont seule la politique garde ses secrets, est hors de course pour les prochaines élections locales, du fait qu’il perd pour le moment ses droits civils.

    Khalifa Sall out, qui donc pour mener les troupes de Taxaawu Senegaal aux futures échéances électorales. Une véritable guerre de positionnement au sein de cette organisation. Actuellement, Barthélémy Dias cherche à se mettre au-devant de l’actualité et pourquoi pas se déclarer candidat au poste de maire, même s’il se garde de le faire ouvertement pour des calculs politiciens.

    A lire également  Covid-19 : Le Sénégal enregistre un 5e décès

    Barthélémy Dias cherche à se présenter en victime expiatoire. Mieux que quiconque, il sait que son procès pour le meurtre de Ndiaga Diouf est toujours en appel. Il est fort probable que la Cour d’Appel confirme sa condamnation en première instance pour deux ans. Ce qui sera sa révocation de sa fonction de maire de Mermoz – Sacré-Cœur. Parce que le Code des collectivités locales, en son article 135, reste sans équivoque : « lorsque le maire est condamné pour crime, sa révocation est de droit ».

    Se posant comme l’homme qui vient en aide au secours des populations démunies de sa localité, ensuite comme celui qui est au front pour déclarer la guerre aux prédateurs fonciers, Barthélémy Dias aura marqué suffisamment des points pour se présenter comme étant celui que l’on veut coûte que coûte écarter, car gênant pour le régime actuel.

    A lire également  Vente des cartes Pds : les libéraux de Thiès se déchirent

    La rédaction de Xibaaru

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles