Carburant toxique vendu au Sénégal: « C’est un crime », indique Alioune Tine

L’affaire du carburant toxique vendu au Sénégal n’agrée pas le Directeur régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Alioune Tine qui n’hésite pas de parler de « crime ». Invité de l’émission remue-ménage de la RFM, a qualifié de crimes les pratiques mises en évidence par Public Eye.
« C’est en réalité un crime », dénonce-t-il avant d’exiger l’ouverture d’une enquête judiciaire. Et ce dans la mesure où les carburants ainsi vendus contribuent à « polluer et empoisonner nos vies ». Il indiquera au passage non sans le regretter que selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dakar a un niveau de pollution sept fois supérieur « aux autres norme.

Il faut noter que les pays cités dans cette affaire de carburant toxique sont l’Angola, le Bénin, le Congo-Brazzaville, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Sénégal, la Zambie.

dakar7.com

Comments are closed.