Cbv et séquestration: Moussa Diallo et Mor Gueye écope de 02 mois d’emprisonnent ferme, Absa Gueye relaxée

TribunalC’est devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar que Moussa Diallo et Mor Gueye ont comparu pour Coups et blessures volontaire (Cbv), séquestration et complicité. Rendant son verdict, le tribunal a condamné Moussa Diallo et Mor Gueye à deux mois ferme avant de relaxer Absa Gueye. Des faits, il ressort que c’est la partie civile Bakary Sonko, agent commercial, qui a porté plainte contre ses agresseurs. «En rentrant dans la maison j’ai vu Moussa Diallo qui m’a serré la main. Et, c’est par la suite que la maitresse de maison est venue pour me demander d’évacuer les lieux», a précisé l’agent commercial. Mais, au même moment, Moussa Diallo qui se rendait aux toilettes s’est rendu compte que son sexe s’est rétréci. Il alerte ses proches qui vont à sa recherche. Finalement, il a été interpelé par Absa Guèye en sortant de la maison voisine. «Nous l’avons frappé et séquestré parce que je  lui ai réclamé mon sexe mais il n’a rien voulu comprendre », a affirmé le prévenu Moussa Diallo à la barre. Dans son réquisitoire, le procureur a souligné  qu’il n’y a aucun élément qui montre que Bakary Diallo a souffert d’une séquestration. Ainsi, il précise que le certificat médical atteste les coups et blessures suivi d’un Itt de 21 jours. A cet effet, le maître des poursuites a requis une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 3 mois ferme.

DAKAR7.COM

Comments are closed.