Ces records que le PSG ne battra pas

Alors que le PSG s’est adjugé un record de plus en portant à 33 matches sa série d’invincibilité, effaçant les 32 rencontres sans défaite du FC Nantes en 1994-95, il reste des records qui ne tomberont pas dans l’escarcelle des Parisiens.

Blaise Matuidi le reconnaissait sans peine à l’issue de la victoire acquise face àLorient (3-1), mercredi, pour le compte de la 24e journée: les Parisiens avaient bien du mal à mesurer la porter de leur nouveau record et ces 33 matches consécutifs sans défaite. « On n’a pas forcément conscience de rentrer dans l’histoire, parce qu’en jouant tous les trois jours on n’a pas le temps d’y penser, a ainsi expliqué l’international tricolore. C’est un record de plus, à nous de continuer ainsi pour essayer d’en décrocher d’autres. » Et selon toute vraisemblance, les records devraient bel et bien s’accumuler d’ici la fin de la saison.

Car forts de leurs 66 points au compteur, leurs 21 victoires en 24 journées ou leurs 24 points d’avance, le PSG devrait ainsi s’arroger les records de points sur une saison (89), de victoires (27) ou du plus grand écart sur son dauphin (17). Et ce sans évoquer le détail des matches à domicile ou à l’extérieur…

Il est pourtant quelques records que les hommes de Laurent Blanc ne pourront pas battre cette saison. Un constat néanmoins, il n’y en a pas beaucoup:

–  Plus grand nombre de victoires consécutives depuis le premier match de la saison, propriété de l’Olympique Lillois pour ses 8 victoires enchaînées pour démarrer la saison 1936-37

–  Plus grand nombre de victoires à domicile sur une saison, Saint-Etienne ayant réalisé le sans faute avec 19 victoires lors de la saison 1974-75

–  Plus grand nombre de buts marqués sur une saison, le Racing Club de Paris ayant inscrit 118 buts lors de la saison 1959-1960. Pour l’heure le PSG tourne à un rythme l’amenant à ‘seulement’ 97 buts sur la saison.

–  Plus petit nombre de buts encaissés sur une saison, à domicile, Saint-Etienne n’’ayant encaissé que 4 buts lors de la saison 2006-07. Le PSG en est déjà à 8 buts.

–  Plus large victoire, Sochaux ayant étrillé Valenciennes 12-1 en 1936. Une autre époque…

Deux autres records pourraient également résister :

–  Le +63 de différence de buts réalisé par le Stade de Reims lors de la saison 1959-60. Tout du moins si le PSG lève drastiquement le pied car s’il poursuit sur son rythme actuel, Paris pourrait finir à +75….

–  C’est surtout le record du plus petit nombre de buts encaissés sur une saison sur lesquels les Parisiens pourraient caler. En 1991-92, l’OM avait en effet encaissé seulement 21 buts. Pour l’heure, les coéquipiers de Kevin Trapp sont sur un rythme les menant à 18 buts. La marge est donc réduite.

Comments are closed.