More

    Changements climatiques : Le Canada investit 22,6 M$ dans la formation de mathématiciens africains

    L’initiative vise à former des mathématiciens africains afin qu’ils trouvent des solutions permettant d’atténuer les changements climatiques ou de s’y adapter.

     

    La ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, a annoncé que le Canada fournira 22,6 millions CAD sur cinq ans à l’initiative «À la recherche du prochain Einstein» de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). L’initiative vise à former des mathématiciens africains afin qu’ils trouvent des solutions permettant d’atténuer les changements climatiques ou de s’y adapter.
    Grâce à ce financement, l’Institut AIMS étendra son modèle efficace de formation d’étudiants africains de cycle supérieur en mathématiques avancées, afin de mettre l’accent sur les changements climatiques. Le financement sera versé par Affaires mondiales Canada (19,6 millions CAD) et le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) (3 millions CAD). Le CRDI assurera la gestion du financement pour le compte du gouvernement du Canada.
    Grâce à ce financement du gouvernement du Canada, l’Institut AIMS mettra sur pied un programme spécialisé sur les changements climatiques à son centre du Rwanda, et un cours sur les changements climatiques sera offert dans tous ses centres.L’Institut AIMS appuiera aussi jusqu’à trois chaires de recherche, qui dirigeront une cinquantaine de chercheurs africains dans la création d’un corpus de connaissances spécialisées sur les répercussions des changements climatiques en Afrique. Il créera également un programme de stages sur les changements climatiques pour ses étudiants et diplômés, de même que des bourses de recherche pour permettre aux mathématiciennes africaines d’exception de mener des recherches sur les changements climatiques. Un nouveau centre de l’Institut AIMS ouvrira ses portes en Afrique francophone.
    «Cette initiative démontre l’engagement du Canada envers la jeunesse africaine et sa capacité à trouver des solutions durables aux défis mondiaux les plus urgents, tels que les changements climatiques», Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

    A lire également  Maïmouna Ndoye Seck: "Il n y a aucun manquement ni précipitation dans la livraison de l'AIBD"
    LEJECOS

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020
    A lire également  Evasion et remises fiscales: Le Sénégal a perdu 213 milliards F cfa en 2014
    Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles