Chantage à la «sextape»: Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis

Le footballeur Karim Benzema a été reconnu coupable ce mercredi par le tribunal correctionnel de Versailles de complicité de tentative de chantage sur son ex-coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena dans l’affaire dite de la «sextape». Il a été condamné à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende. C’était l’amende maximale requise par le procureur !

« Karim Benzema s’est personnellement impliqué avec insistance pour tenter de convaincre Mathieu Valbuena de rencontrer son homme de confiance », a affirmé, d’après L’Equipe, le président du tribunal.

Pour son implication dans « l’affaire de la sextape », un chantage à la vidéo intime à l’encontre du footballeur Mathieu Valbuena en 2015, le parquet avait requis dix mois de prison avec sursis et 75 000 € d’amende à son encontre. Son avocat avait plaidé la relax

Comments are closed.