More

    CHEIKH OUMAR HANN : « IL N’Y A PAS DE PROJET POUR UNE ANNÉE BLANCHE »

    La pandémie du Coronavirus sévit au Sénégal. A ce jour, au Sénégal, 265 cas ont été déclarés positifs dont 137 guéris. Mais, pour éviter la propagation du virus, l’Etat du Sénégal avait pris des mesures drastiques. Parmi celles-ci, la fermeture des écoles et universités du Sénégal jusqu’au 4 mai prochain. Ainsi, les élèves, les étudiants et leurs parents se demandaient si l’année scolaire sera sauvée dans ce contexte. La réponse donnée par le ministre de l’Enseignement supérieure, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikhou Oumar Hann, invité de la matinale de Emedia, pourra les rassurer.

    Selon lui, l’Etat est en train de travailler pour voir comment sauver l’année scolaire. « Nous avons mis en place deux commissions qui travaillent sur des axes. L’un travaille sur les mesures palliatives en termes de télé-enseignement et l’autre sur la réorganisation de l’année scolaire, s’il arrive que la fermeture des écoles et universités soit encore repoussée après le 4 mai 2020 », a expliqué le ministre qui martèle que le Gouvernement est déterminé à sauver l’année scolaire. « Il n’y a pas de projet pour aller vers une année blanche. Ce que nous allons faire, c’est de réorganiser le calendrier scolaire et, on ira vers des examens qui se feront sans grand changement », clarifie le ministre pour rassurer les étudiants et les élèves qui se faisaient des soucis.

    A lire également  Mali: un gendarme retrouvé égorgé

    Par ailleurs, le ministre s’est prononcé sur les fonds qui sont injectés dans le domaine de la recherche universitaire. Ainsi, il informe que 50 voire 60 milliards de francs CFA ont été utilisés pour recherche dans les institutions universitaires.

    Aussi, Cheikhou Oumar Hann a été interpellé sur la question des bourses des étudiants dont le montant global est estimé à 70 milliards de francs CFA. Il a, dans sa réponse, mis l’accent sur les problèmes des bourses des étudiants qui s’inscrivent en master. A l’en croire sur les 70 milliards de francs CFA, les 35 milliards sont alloués à ces étudiants. Or regrette-t-il, certains parmi eux, s’inscrivent juste pour obtenir encaisser l’argent. Ainsi, il annonce une réorganisation de l’attribution de ces bourses afin de corriger toutes ces disparités.

    A lire également  Mali: un gendarme retrouvé égorgé

    emedia

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles